Patrimoines et reconstruction

Objet de destructions dramatiques, le patrimoine culturel peut devenir une cible privilégiée – symbolique ou identitaire - de l’agressivité et de l’incompréhension, en particulier dans les conflits intra-étatiques.

Depuis une dizaine d’années, l’UNESCO a joué un rôle de premier plan et gagné une grande visibilité internationale dans la coordination d’opérations complexes de sauvegarde de patrimoines atteints ou menacés par des conflits ou des désastres naturels, avec le concours de multiples partenaires, tant publics que privés.

L’instauration du dialogue et le développement constituent les piliers de la stratégie à mener. Celle-ci vise à mettre en évidence le rôle de la reconstruction du patrimoine culturel pour le maintien, voire la mise en place de la cohésion sociale et de la paix. Quand le patrimoine culturel devient une cible en raison de sa valeur identitaire, il faut rassembler les différentes parties prenantes et les populations belligérantes concernées et renouer le dialogue intercommunautaire à travers la reconstruction de leur patrimoine.

Retour en haut de la page