Langues en danger

Atlas interactif UNESCO des langues en danger dans le monde

©Google / ©UNESCO
Atlas interactif UNESCO des langues en danger dans le monde

On estime que, si rien n'est fait, la moitié des quelques 6 000 langues parlées aujourd'hui disparaîtront d'ici la fin du siècle. Avec la disparition de langues non écrites et non documentées, l'humanité perdrait non seulement une richesse culturelle, mais aussi d’importantes connaissances ancestrales, contenues en particulier dans les langues indigènes.

Toutefois, ce processus n'est ni inévitable ni irréversible: des politiques linguistiques correctement planifiées et mises en œuvre permettent de renforcer les
efforts effectués actuellement par les communautés de locuteurs pour maintenir ou revitaliser leurs langues maternelles et les transmettre aux générations les plus jeunes.

L'objectif du Programme des langues en danger de l'UNESCO est de soutenir les communautés, les experts et les gouvernements par la production, coordination et diffusion:

  • d’outils de suivi, de promotion et d’évaluation de l'état et les tendances de la diversité linguistique;
  • de services tels que conseil, expertise technique et formation, bonnes pratiques et une plate-forme d'échange et de transfert de compétences.


L'activité phare de l'UNESCO dans la sauvegarde des langues en danger est l'Atlas des langues en danger dans le monde.

Retour en haut de la page