40e anniversaire de la Convention de 1970

© UNESCO, M.Ravassard

15-16 mars 2011 Siège de l'UNESCO, Paris, France

 

Le 14 novembre 2010 a marqué les 40 ans de la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. A l’occasion de cet anniversaire, l’UNESCO réexamine l’histoire de la Convention, fait le point sur ses réussites, ses forces et ses faiblesses et se penche sur les défis qui s’imposent à elle.

Aujourd’hui, et prenant plus particulièrement en considération le problème des fouilles illicites et du trafic d’objets archéologiques, la Convention de 1970 se trouve au cœur de cette problématique et un grand nombre d’États membres souhaitent en accroître la visibilité, en améliorer la mise en application au niveau national et en réexaminer les perspectives d’avenir. L’UNESCO a répondu à ces attentes en organisant les 15 et 16 mars 2011 au Siège à Paris, une table ronde ouverte au public et aux médias sur la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, une conférence de presse ainsi qu’un forum de réflexion au sujet de la Convention de 1970 et du trafic illicite de biens archéologiques provenant de fouilles illicites destiné aux États membres de l’UNESCO et à une sélection d’experts.

En savoir plus :

  • Dossier d'information (PDF)
  • Discours de la Directrice générale, Mme Irina Bokova, à l'occasion des 40 ans de la Convention de 1970, 15 mars 2011 
  • "Forces et faiblesses de la Convention de 1970 : un bilan 40 ans après son adoption", Document de référence, 2e édition, par Lyndel V. Prott
Retour en haut de la page