Atelier sous régional de formation à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, dans la Région andine/Amérique centrale

© UNESCO Lima

Lima, Pérou, 3-5 décembre 2013

Cet atelier fait suite à un précédent atelier organisé à Lima du 22 au 25 octobre 2012 pour renforcer les capacités et accroître la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite d’objets culturels.

I - Formation

L’atelier a axé ses travaux sur :

  • Les progrès réalisés en matière de législation nationale sur la protection des biens culturels, notamment pour ce qui concerne la protection d’objets d’art précolombien et d’art baroque dans la région.
  • Les progrès réalisés pour la préparation, l’action préventive et la réponse d’urgence des forces de police forces en cas de trafic illicite.
  • Une meilleure utilisation des outils existants pour la protection des biens culturels, la création et le développement de nouveaux outils aux niveaux national et régional, en particulier pour ce qui concerne l’inventaire des objets culturels.
  • Le développement de systèmes de coopération entre les différentes institutions pour la protection du patrimoine culturel -institutions religieuses, services de police, de douane, Ministère de la culture, etc.

Participants

Chacun des pays concernés par l’atelier, a envoyé des représentants, venant d’Argentine, Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou et Venezuela. Ils sont issus des domaines suivants :

  • Ministères de la culture, du tourisme, des affaires étrangères, de l’Intérieur ainsi que des membres du Parlement ;
  • Des représentants des corps de police, notamment ceux travaillant à proximité des zones archéologiques ;
  • Services de douane ;
  • Experts juridiques, magistrats, avocats ;
  • Universitaires, enseignants ;
  • Associations nationales du patrimoine ;
  • Personnel des musées ;
  • Acteurs du marché de l’art.

II - Projet de sensibilisation

En parallèle à cette formation, une campagne régionale de sensibilisation est développée en partenariat avec les autorités locales. Basée sur un film documentaire produit en coopération avec le Bureau de l’UNESCO à Montevideo et un kit d’information pour les enfants dédiés à la lutte contre le trafic illicite dans la région Amérique latine, cette campagne s’adresse tout particulièrement aux jeunes, aux communautés locales et aux touristes. Elle prévoit également l’intégration de ce thème dans les programmes de l’Université de Piura.

Organisateurs

Cet événement a bénéficié du soutien financier de l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) dans le cadre de sa coopération avec l'UNESCO en matière de stratégie de renforcement des capacités pour combattre le trafic illicite de biens culturels. Il est organisé conjointement par la Section des traités du patrimoine culturel de l’UNESCO et le Bureau de l’UNESCO à Lima, avec le soutien du Gouvernement de l’Espagne.

Retour en haut de la page