Organisations intergouvernementales

L’UNESCO travaille en étroite coopération avec les organisations intergouvernementales qui œuvrent également en faveur de la protection des biens culturels et contre leur trafic au niveau international.

L'Institut international pour l'unification du droit privé (UNIDROIT) est une organisation indépendante. Son objet est d'étudier des moyens et méthodes en vue de moderniser, harmoniser et coordonner le droit privé - en particulier le droit commercial - entre des États ou des groupes d'États et, à cette fin, d’élaborer des instruments de droit uniforme, des principes et des règles.

INTERPOL, et particulièrement l’Unité Œuvres d’art, met à disposition des outils facilitant l’échange international d’informations sur les infractions en matière d’œuvres d’art, les biens culturels concernés et les malfaiteurs impliqués. INTERPOL centralise ces données et révèle les nouvelles tendances telles que l’utilisation d’Internet pour vendre des œuvres d’origine douteuse.

L’Organisation mondiale des douanes est spécialisée exclusivement sur les questions douanières. Réputée pour ses travaux dans le domaine de l’élaboration de normes douanières mondiales, de la simplification et de l’harmonisation des régimes douaniers, de la sécurité de la chaîne logistique, de la lutte contre la fraude, et du renforcement durable des capacités de la douane.

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, organe du Secrétariat des Nations Unies, a été fondé en 1997, par la fusion du Programme des Nations Unies pour le contrôle international des drogues (PNUCID) et du Centre pour la prévention internationale du crime des Nations Unies (CPIC).

Le Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) se consacre à la conservation du patrimoine culturel. Elle a été créée pour servir la communauté internationale représentée par ses États membres, dont le nombre dépasse actuellement les 129.

Retour en haut de la page