Instituts de recherches

Liste non exhaustive des centres de recherches qui se consacrent pleinement ou en partie à cette thématique.

L’Association pour la Recherche sur les Crimes contre l’Art (ARCA) est une organisation de recherche et de sensibilisation qui s’emploie à promouvoir l'étude et la recherche de l'art et de la criminalité liée au patrimoine culturel. L'Association cherche à identifier les tendances émergentes et peu étudiées qui sont liées au crime en matière d’œuvres d’art et à développer des stratégies pour plaider en faveur d’une gestion responsable de notre patrimoine artistique et archéologique communs.

Le Centre du droit de l'art, basé à Genève, organise fréquemment des journées d'études, colloques et séminaires et propose des publications sur la question du droit de l’art.

Le Centre d’Études sur la Coopération Juridique Internationale (CECOJI) est une unité mixte de recherche associant l’Université de Poitiers et le Centre national de la recherche scientifique. Le Centre est constitué de plusieurs équipes qui mènent des travaux dans divers champs disciplinaires du droit, y compris le droit de la culture.

Le programme intitulé Cultural Heritage Law program de la faculté de droit DePaul University de Chicago, qui est reliée au CIPLIT (Center for Intellectual Property Law & Information Technology), propose des enseignements sur le droit de la culture et a également pour but de permettre à ses étudiants de côtoyer plus facilement le monde professionnel correspondant à ce secteur du droit en pleine expansion.

L’EUI (European University Institute) de Florence possède un Groupe de travail sur le patrimoine culturel. The Working Group on Cultural Heritage a pour but de fournir un forum de réflexion sur l'exploration de questions essentielles concernant le patrimoine culturel, les biens culturels et la loi.

La Faculté de Droit Jean Moulin Lyon III accueille l’Institut de Droit de l'Art et de la Culture.

Le Groupe de recherche international (GDRI) « Patrimoine culturel et droit de l’art » de l’Université Paris-Sud 11, faculté Jean Monnet, s’implique directement dans la question du trafic illicite des biens culturels au travers notamment d’un programme de recherche en droit comparé qui associe divers partenaires internationaux.

L'Institute of Art and Law (IAL) est une structure britannique de recherche et de formation indépendante qui analyse les relations entre le monde de l’art et des antiquités et celui de la loi.

ILLICID a été lancé par le Ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche et coopère largement avec d'autres ministères et organismes fédéraux compétents en matière de protection du patrimoine culturel. Sous les auspices du Prof. Dr. Markus Hilgert, directeur de Musée du Proche Orient au Pergamon Museum, le projet se déroulera jusqu'en 2018. Plus

Voir aussi :

Retour en haut de la page