Deux têtes de statues volées du Musée de Sabratha ont été récupérées

©UNESCO

En mars 2013, les têtes de deux statues du Musée classique du site archéologique de Sabratha, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial (1982), ont été pillés et les statues endommagées.

Le 7 juin de la même année, la police, en coordination avec le 1er Bataillon d'infanterie du bouclier libyen, a arrêté un réseau de trafiquants inculpé pour le vol des deux têtes de statues du musée de Sabratha.

La municipalité a organisé une cérémonie publique, le jeudi 20 Juin à 16 heures, en présence du Ministre de la Culture et le Président du Département des Antiquités. L'UNESCO a été invitée par le Conseil municipal de Sabratha à assister à la cérémonie du retour des œuvres au sein du musée.

A cette occasion, la Ministre de la Culture, le Président de la municipalité de Sabratha, ainsi que le Représentant de l'UNESCO en Libye, Lodovico Folin-Calabi, ont décoré les 25 anciens combattants de la liberté et des membres de la société civile, qui ont contribué avec succès à saisir les trafiquants, et à retourner les objets volés au Musée.

Retour en haut de la page