Ensemble pour arrêter la destruction du patrimoine culturel en Syrie et en Iraq

 

Tandis que les combats en Syrie et en Iraq continuent de faire de nombreuses victimes civiles et que les populations déplacées endurent de multiples épreuves et la perte de proches, le commerce de biens culturels pillés provenant de ces deux pays ne cesse de prospérer, soutenu en cela par des individus peu scrupuleux ou mal-informés qui souhaitent acquérir des objets de valeur du Moyen-Orient sans porter attention à leur provenance.

Ce commerce implique des fouilles illicites, le pillage de musées, de bibliothèques, de boutiques, de galeries et de maisons. Ces pièces volées et clandestinement exportées, sont souvent endommagées et perdues. Seules quelques-unes retrouvent leur lieu d’origine.

La destruction du patrimoine en Syrie et dans le nord de l’Iraq a des effets dramatiques sur le patrimoine de la région, en particulier les monuments, les lieux de culte et les collections d’archives. Ce patrimoine syrien et irakien inestimable et irremplaçable est en train d'être dévasté, alors qu'il a toujours joué un rôle central dans la mémoire collective des communautés, dans leur fierté et dans leur identité. Ces facteurs sont essentiels dans les efforts de reconstruction d’un cadre de vie pacifique et prospère, empreint de solidarité.

Pour arrêter ce trafic, l’UNESCO travaille avec les gouvernements, les organisations nationales et internationales telles qu’INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes mais également avec les musées et les maisons de vente aux enchères.

Statue du site de Palmyre © UNESCO


Tandis que la circulation licite de l'art et des objets culturels peut faciliter la transmission de la connaissance au sujet de la richesse de la diversité des cultures à travers le monde, l’UNESCO travaille à la prévention du commerce illégal de ces biens afin de préserver le patrimoine de l’humanité au bénéfice des générations futures.

Le patrimoine culturel est une ressource non-renouvelable qui appartient à toute l’humanité, le protéger est de notre responsabilité pour l'avenir. Face à une violence insupportable et aux effusions de sang, les peuples syrien et iraquien, leurs enfants et les futures générations du monde entier ont besoin de votre soutien pour s'opposer au trafic illicite et diffuser le message de la préservation du patrimoine culturel.

Avant d’acheter un objet qui n’a pas de provenance certifiée, il faut garder à l'esprit que l'argent finira dans les poches d’extrémistes meurtriers et contribuera à prolonger le conflit.

Nous avons besoin de vous!

Quelles actions prendre pour aider à protéger le patrimoine culturel ?

  • éviter d’acheter des biens culturels dont la provenance n'est pas documentée,
  • vérifier la validité de la documentation,
  • avertir les polices nationales concernées ou INTERPOL en cas d'activités douteuses liées au trafic illicite de biens culturels,
  • vérifier que les objets mis en vente ne sont pas protégés par la loi

Liens utiles

Vidéos de sensibilisation

Ces deux courts clips vidéos (38 secondes chacun), un sur l’Iraq, l’autre sur la Syrie, sont disponibles afin d’être partagés sur internet et les différentes plateformes de réseaux sociaux.

N’hésitez pas, partagez ces vidéos !