Un séminaire pour lutter contre le trafic illicite de biens culturels syriens

Affiche du séminaire © UNESCO/Prof. Abdulkarim

Pour continuer le travail de sensibilisation du peuple syrien concernant la nécessité de protéger son patrimoine, un séminaire consacré à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels en Syrie s’est tenu les 12 et 13 mai 2013 au Musée national de Damas.

Ce séminaire, baptisé « Séminaire national de lutte contre le trafic illicite de biens culturels », faisait suite à une réunion organisée par l’UNESCO sur la stratégie de lutte contre le trafic illicite de biens culturels, du 10 au 13 février 2013 à Amman, Jordanie.

© UNESCO/Prof. Abdulkarim

Le programme du « Séminaire national de lutte contre le trafic illicite de biens culturels » était d’envisager :

  • la question de la contrebande illégale d’objets et de leur importance historique et culturelle pour le pays ;
  • les divers aspects juridiques, et notamment les régulations locales et internationales, liés à l’objectif du séminaire, ainsi que leur efficacité au vu des derniers développements internationaux ;
  • le rôle de l’État dans la prise de la conscience, par toutes les couches de la société, de l’importance des antiquités et du patrimoine national.

De nombreux professionnels du secteur étaient présents, notamment des représentants des ministères d’État concernés et de la DGAM, ainsi que des membres du Bureau national de Liaison d’INTERPOL à Damas et des organisations civiles locales. Des chercheurs, des artistes et des citoyens de la région ont aussi été invités à participer.

Lien : Trafic illicite de biens culturels en Syrie

Retour en haut de la page