Autres cas de retour ou de restitution de biens culturels

Dans certains cas, la Convention de 1970 ne s’applique pas formellement : soit les Etats concernés par les cas de retour ou de restitution ne l’ont pas ratifiée, soit l'une des conditions d'application n'est pas remplie (telle que la non-rétroactivité). D’autres solutions sont alors recherchées pour que les parties concernées puissent aboutir à un accord mutuellement acceptable. Même si elles ne reflètent pas une application stricte des dispositions de la Convention, ces solutions sont souvent adoptées conformément à l’esprit et aux principes de ce traité.

Suisse - Egypte, juin 2015

Objets restitués © OFC

L’Office fédéral de la culture (OFC) a remis à l’Ambassade d’Égypte à Berne un lot de 32 biens culturels antiques, datant de la période pharaonique et de l’époque romaine. Quatre des objets restitués sont d’une rareté et d’une qualité esthétique remarquables : une tête de roi coiffée d’une couronne, une stèle fragmentaire au nom du roi Siptah représentant la déesse poliade de Thèbes datant du Nouvel Empire (env. 1500 à 1000 av. J.-C.), ainsi que deux fragments architecturaux de linteau représentant des scènes de culte datant de l’époque romaine (env. 753 av. J.-C. à 476 ap. J.-C.).
Plus d’informations

Allemagne - Pérou, mars 2015

Objet restitué © Landeskriminalamt Berlin

Le 20 mars 2015, lors de la visite au Pérou de M. Joachim Gauck, président de la République Fédérale d’Allemagne, un couteau rituel « Tumi » a été rendu au gouvernement péruvien. Ce couteau, vieux d’approximativement 800 ans, fait partie de l’important patrimoine culturel du Pérou. Il provient probablement de fouilles illicites dans la région de Lambayeque. Il a été saisi à Berlin, par les autorités allemandes en 2013 lors d’une vente aux enchères.

Allemagne - Italie, janvier 2015

Trousseau funéraire de Laterza / Italie © RGZM, V. Iserhardt

Le 22 janvier, le Römisch - Germanisches Zentralmuseum à Mayence (RGZM) a remis à l'Italie un trousseau funéraire datant du 5ème millénaire avant J.-C. Cet ensemble exceptionnel, comprenant une tête de hache en jadéite précieuse, évoque une première élite européenne qui maintenait des relations de longue distance entre des sociétés en Italie, en Allemagne, au Luxembourg, en France et dans les îles britanniques. Les sept objets ont été pillés dans une tombe près de Laterza, dans la région des Pouilles, puis acquis par le RGZM sur le marché de l'art en 1986. Ils étaient restitués à la Soprintendenza per I Beni Archeologici della Puglia, qui en projette déjà l’exposition.

Allemagne - Grèce, juin 2014

Plateau datant de 2700-2400 av.J.C. © Badisches Landesmuseum Karlsruhe

Le 6 juin, l'état de Bade-Würtemberg a remis deux objets de la civilisation des Cyclades - une figurine en marbre datant de 2700 à 2300 av.J.C. et un plateau datant de 2700-2400 av.J.C. - à la Grèce. Les deux objets ont été acquis par le Badisches Landesmuseum de Karlsruhe dans les années 1970 et ont été retournés dans l'esprit de la Convention de l'UNESCO de 1970.

Allemagne - Iraq, septembre 2013

Sceaux-cylindres © Bureau fédéral allemand des Affaires étrangères

Treize objets anciens ont été restitués à l’Iraq, dont un au moins avait été volé au Musée national d'Iraq à Bagdad en 2003.

Parmi les objets saisis par les autorités de police allemandes, huit sceaux-cylindres vieux d’environ 5000 ans ont été récupérés, ainsi que plusieurs sculptures.

Tablette d'écriture cunéiforme © Bureau fédéral allemand des Affaires étrangères

Suite aux instructions laissées dans le testament d’un particulier, un groupe d'héritiers a remis une tablette d'écriture cunéiforme, provenant probablement du palais de Nimrod, à l'ambassade de la République d'Iraq, à Berlin.

Retour en haut de la page