Conservation des objets en danger du Musée national du Soudan et du Musée archéologique de Jebel Barkal

Le Musée national du Soudan © Costanza De Simone / Bureau de l’UNESCO au Caire

Grâce à un généreux financement des États-Unis d'Amérique, l’UNESCO a mené un projet d’une durée de deux ans (de 2004 à 2006) pour contribuer à protéger et préserver les collections en danger du Musée national du Soudan et du Musée archéologique soudanais de Jebel Barkal.

Le Musée national du Soudan à Khartoum, bâti au milieu des années 1960, accueille la plus vaste et la plus importante collection archéologique du pays. Il abrite également les vestiges de temples démontés lors de la Campagne internationale de l’UNESCO pour la sauvegarde des monuments de Nubie, menacés par la construction du barrage d’Assouan en Égypte dans les années 1960. Le Musée archéologique de Jebel Barkal, plus modeste, également situé à Khartoum, contient les découvertes archéologiques provenant du site du patrimoine mondial de Jebel Barkal, qui se trouve à proximité.

Le projet de l’UNESCO visait à contribuer à la préservation des objets menacés des deux musées. Il s’agissait en particulier de renforcer la sécurité des bâtiments, d’améliorer la gestion des réserves, l’exposition  des objets, mais également de perfectionner les systèmes de documentation et de catalogage, notamment en procédant à l’enregistrement par photographie numérique des collections et en améliorant l’expographie.

Dans le cadre du projet, des plans de gestion ont été élaborés pour les deux musées en concertation avec des professionnels soudanais, de manière à garantir leur viabilité à long terme.

Pour de plus amples informations : Mounira Baccar(m.baccar(at)unesco.org)

Liens : Sudan National Museum

Nubia Museum, Aswan

Retour en haut de la page