Les États-Unis et le Musée national d’Afghanistan : financement d’un projet de l’UNESCO

Déesse en ivoire du Begram, collections du Musée national d'Afghanistan ©Thierry Olliver/Musée Guimet

Dans le cadre du programme de l’UNESCO concernant la préservation des biens culturels meubles en péril et la création de musées, financé par une contribution que les États-Unis d’Amérique ont versée à l’Organisation lorsqu’ils en sont redevenus membres en octobre 2003, un projet pilote d’un montant de 250 000 dollars des États-Unis a été mis en place au Musée national d’Afghanistan à Kaboul. D’une durée de deux ans, il a pour objet de préserver des collections en péril en dispensant au personnel du musée une formation sur place aux techniques d’inventaire et de conservation. Des évaluations de l’état de conservation des biens ont été entreprises et l’on est en train d’enregistrer et de décrire les collections du musée afin d’en établir un inventaire complet. Une base de données sur les pièces détenues par le musée est en cours de constitution et une formation à la gestion des collections et à la maintenance du musée a démarré.

Depuis 1989, les collections ont été dispersées entre différents lieux de Kaboul pour plus de sécurité. Elles ont souffert de multiples atteintes : pillages et dégâts dus à la guerre au début des années 1990, absence d’entretien pendant plus d’une décennie, vandalisme et destruction délibérés en 2001, à la fin du régime taliban. Ce projet s’est appuyé sur les compétences d’experts étrangers qui ont pu identifier les objets et réunir une documentation précise à leur sujet, comparer celle-ci avec des inventaires de leur pays d’origine, évaluer les besoins en matière de conservation et transmettre leurs connaissances à leurs collègues afghans qui ont protégé les collections, mais n’ont malheureusement pas eu accès aux recherches scientifiques depuis une quinzaine d’années au moins.

Officiellement lancé au printemps 2005, le projet est géré par le Bureau de l’UNESCO à Kaboul en étroite coopération avec la Société pour la préservation du patrimoine culturel de l’Afghanistan (SPACH), partenaire ancien et respecté de l’UNESCO et du Ministère afghan de l’information et de la culture. Toutes les activités sont menées conformément aux priorités définies par le Directeur du musée, M. Omara Khan Massoudi, et tous les projets en matière d’inventaire et de conservation sont mis en œuvre dans le cadre de la formation sur place du personnel du musée.

Six inventaires des collections de céramique du Fondukistan, de Bamiyan, du Nuristan, ainsi que des collections iconographiques et d’Aï Khanoum, sont achevés. Lors de l’inventaire de la collection du Fondukistan, beaucoup d’objets que l’on croyait perdus ou volés pendant la période de troubles civils et du régime taliban ont finalement été retrouvés en bon état. Quatre missions ont été organisées pour effectuer des évaluations de l’état de conservation des collections archéologiques et ethnographiques et prendre des mesures d’urgence destinées à en assurer la conservation. Trois autres missions se déroulent actuellement. Ces interventions ont montré qu’il était urgent d’entreprendre des travaux de restauration et de créer des installations de stockage adéquates, ce qui est en cours de réalisation. Des activités concernant les systèmes de gestion de l’information, y compris une formation à la programmation et à la gestion des bases de données, ont commencé. Un manuel de conservation des objets archéologiques et une brochure sur l’exposition consacrée au Nuristan sont également en cours de publication au titre de ce projet.

« Le projet arrive dans sa phase finale » a déclaré M. Malama Meleisea, Directeur du Bureau de l’UNESCO à Kaboul, « mais il a déjà beaucoup contribué à inventorier le patrimoine culturel afghan, à améliorer les conditions dans lesquelles il est conservé et à renforcer les capacités du personnel afghan. Pour l’UNESCO il s’agit d’un premier pas, nécessaire et extrêmement important, vers la remise en état et la modernisation du musée. »

  • Début: 15-10-2004   Fin: 15-09-2007
  • Organisation / Secteur / Bureau: Bureau de l'UNESCO à Kaboul
  • Contact: Mr. Masanori Nagaoka, Specialiste du Programme
  • Contact: Mr. Brendan Cassar, Bureau de l'UNESCO à Kaboul
Retour en haut de la page