L’UNESCO et l’EPA dispensent des ateliers de formation dans les Musées nationaux du Gabon et du Togo

©EPA. Vue de la salle de cours pendant le séminaire théorique au Bénin en août 2010.

Dans le cadre du projet UNESCO/Fonds-en-dépôt japonais “Améliorer la documentation et les inventaires des musées en Afrique Sub-saharienne», qui a offert aux professionnels des musées de 18 pays africains un séminaire théorique à l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) à Porto Novo, Bénin, en 2010, l’UNESCO a organisé deux projets pilotes sur le terrain. Le premier au  Musée national du Togo, du 22 au 26 août 2011, et le second au Musée des arts et des traditions du Gabon, du 19 au 23 septembre 2011. Les professionnels des musées ayant participé à ces deux ateliers ont appliqué les connaissances acquises lors du séminaire théorique d’août 2010 et ont guidé leurs collègues lors des exercices pratiques.

En plus de ces deux ateliers, tous les professionnels ayant été formés au cours du séminaire de 2010, reçoivent des formations à distance en ligne dispensées par des formateurs internationaux partenaires de l’UNESCO (EPA et Centre international d’études pour la préservation et la restauration des biens culturels (ICCROM)).

Le projet fournit également une assistance technique à certains musées tels que le Musée national des civilisations en Côte d’Ivoire, qui, au printemps 2011, fut victime de pillages et de destructions à la suite des troubles civiles liés aux élections présidentielles. Les autres pays bénéficiaires de ce projet sont : l’Angola, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, la République centrale africaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, Sao Tome et Principe, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Contact: Karalyn Monteil, Spécialiste du programme pour l’Afrique, l’Amérique latine et les Caraïbes, Section des Musées de l’UNESCO

 

Retour en haut de la page