L’UNESCO soutient un projet de préservation et de mise en valeur des locaux et des archives du Musée du génocide de Tuol Sleng afin de conserver vivante la mémoire de l’histoire cambodgienne

©UNESCO

Depuis 2009, le Bureau de l’UNESCO de Phnom Penh et le ministère de la Culture et des Beaux-arts du Cambodge, soutiennent un projet ambitieux, financé par la contribution des Etats-Unis à l’UNESCO, afin de préserver le Musée du génocide de Tuol Sleng, à Phnom Penh au Cambodge, et de maintenir toutes les archives contenant des photos de prisonniers, des confessions, des biographies et les magazines des Khmers rouges en sécurité.

Ce musée est le lieu d’une histoire tragique que le peuple cambodgien et le monde entier ne devraient pas oublier. Environ 15000 prisonniers étaient détenus dans cet ancien lycée que le régime des Khmers rouges a transformé en prison S-21 entre 1975 et 1979.

Pour une conservation durable des archives, inscrits au Registre de la Mémoire du Monde de l’UNESCO en 2009, pour la sécurité des employés et pour améliorer les conditions des visiteurs, les bâtiments et les infrastructures du Musée ont été réparées sans altérer les vestiges du régime des Khmers rouges. Par ailleurs, ce travail se poursuivra et les archives seront numérisées.

Ce lieu unique de mémoire est le seul musée au Cambodge se concentrant sur l’histoire contemporaine. En outre, grâce aux visites scolaires, il joue un rôle fondamental dans l’éducation des jeunes et des étudiants. Préserver et sauvegarder la mémoire de ce lieu est une manière de promouvoir une culture de paix et de dialogue et d’éviter que des tragédies de l’histoire comme celle-ci ne se reproduisent.


Start Date: 21-01-2009   End Date: 21-12-2011

Philippe Delanghe
p.delanghe(at)unesco.org
Makara Hong
m.hong(at)unesco.org
Nao Hayashi
n.hayashi(at)unesco.org

Retour en haut de la page