Formation dans le cadre de la prévention des catastrophes et de la gestion des risques dans les musées en cas de conflit ou de catastrophes causées par l’homme (15-30 décembre 2013)

Développé dans le cadre du projet financé par la Suisse « prévention des catastrophes et gestion des risques dans les musées en cas de conflit ou de catastrophes causées par l’homme », cette formation avait pour objectif de développer des stratégies de prévention des risques et de gestion de la sécurité pour les musées de l'Egyptafin d’assurer efficacement la protection du patrimoine culturel et de prévenir les risques, notamment de pillage lors de périodes d'instabilité politique, de troubles civils ou de conflits.

21 conservateurs issus de différents musées égyptiens, suivant la nature de leurs collections et leur envergure (entre autres le Musée de Caire, le Musée d’Art Islamique, le Musée du textile et le Musée Luxor), y ont participé. Cette formation intensive, s’inscrivant dans la théorie et la pratique, s’est concentrée sur trois axes interdépendants pour lesquels des mesures et des stratégies de réduction des risques ont été élaborées, en collaboration avec diverses organisations nationales, non gouvernementales et internationales (le Ministère égyptien des Antiquités ou le Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, le Ministère de la culture,l’ « Egyptian Earth Construction Association », l'ICCROM, l'ICOM et la Fondation de sauvetage du patrimoine égyptien). Les trois axes sont les suivants:

  • Les exigences en matière de sécurité des locaux du musée;
  • Prévention des risques et gestion des catastrophes et développement d'un plan d’urgence;
  • Réponse collaborative face aux urgences culturelles.

Une participation active a été encouragée via un apprentissage par problèmes appliqués et un enseignement interactif autour d'une étude de cas axée sur le Musée du Prince Mohamed Ali et son complexe, Au terme de la formation, les participants étaient à même d’évaluer les besoins génériques et les exigences en matière de sécurité du musée, mais également d’ identifier les possibles menaces en cas de situation conflictuelle. Un rapport complet décrivant le plan de gestion des risques pour le Musée du Prince Mohamed Ali a été remis à la direction dudit Musée et très appréciée. Consécutivement à la formation, chaque participant préparera (avec le soutien de l'équipe pédagogique) de petits ateliers dans leurs musées respectifs afin de transférer les connaissances et compétences acquises à leurs collègues. Avec le concours et les conseils de l'équipe pédagogique ainsi que de leurs collègues, les participants prépareront également des plans d’urgence et d'évacuation pour leurs musées respectifs.

Contact : Tamara Teneishvili, Nao Hayashi

Retour en haut de la page