Renforcement de capacités dans le but de rassembler le patrimoine du Sud du Soudan

Durant la période difficile que traverse actuellement le Sud du Soudan, il est plus important que jamais de renforcer le sentiment d’appartenance à une identité nationale commune. Le bureau de l'UNESCO à Djouba continue d’œuvrer à la construction d’un secteur public de la culture, contribuant ainsi à créer une paix durable, favorable au développement de la jeune nation.

A l’aune de ces efforts, une formation de cinq jours sur la gestion de collections a été organisée du 14 au 18 avril 2014, au bureau de l’UNESCO à Djouba, en collaboration avec le Centre pour le Développement du Patrimoine en Afrique (CHDA). Quatorze participants venant de quatre états du pays ont assisté à l’atelier qui fait partie du projet ‘Exposition itinérante du Sud du Soudan – phase pilote’ qui contribue à la création du musée national du Sud du Soudan.

‘L’exposition itinérante’ se déplacera dans trois états du pays afin que les communautés soient consultées sur la manière dont elles souhaitent être représentées dans le musée, ainsi que pour étoffer la collection (objets, histoires, vidéos, images, etc.) au travers d’un processus participatif. De plus, cette exposition permettra aux différentes communautés de mieux se connaitre entres elles.

L’équipe de personnes locales récemment formée sera impliquée tout au long du processus en créant des liens avec les communautés locales. La formation sur mesure développée par le CHDA a doté l’équipe de compétences et de connaissances nécessaires pour accomplir cette tâche. Durant l’atelier, les participants ont été sensibilisés aux compétences requises pour créer et gérer une collection, et ont assisté à des conférences sur la gestion de collections tangibles et intangibles, la préservation et la manipulation d’objets, ainsi que sur la documentation du patrimoine tangible et intangible.

Salah Khaled, chef de bureau et représentant de l’UNESCO au Sud du Soudan a déclaré que «l’UNESCO est engagée à aider le peuple du Sud du Soudan à renforcer les liens qui existent entre les différents groupes qui le composent, à les rapprocher par le biais de la culture et de l’éducation, à offrir à la jeunesse des occasions de mieux se connaître, à construire ce pays ensemble. Nous devons investir dans la diversité et la richesse du Sud du Soudan». Le projet est financé par Open Society Initiative for Eastern Africa (OSIEA), avec le soutien du gouvernement français.

Contact:Ellen LekkaCulture Specialist, UNESCO Juba – South Sudan e.lekka(at)unesco.org/ +211 928 061 247

Retour en haut de la page