Les réserves des musées ne sont pas en sureté : les collections des musées dans le monde en péril

© ICCROM

Contrairement à ce que nous pourrions croire, les objets précieux entreposés dans les réserves des musées à travers le monde, ne sont pas en sureté.  

Une enquête internationale récemment conduite par l’UNESCO en partenariat avec l’ICCROM a révélé une réalité préoccupante : environ 60 % des collections des musées placées dans des réserves sont victimes  d’une mauvaise gestion, d’un manque d’entretien et  d’espaces et des mesures de sécurité  inappropriés.

En moyenne, il semble que 90% des collections des musées sont dans les réserves où les mauvaises  conditions les exposent à un risque élevé de dommage, de vol ou de trafic illicite.

Sur les 1500 réponses reçues des 136 pays ayant participé à l’enquête conduite par l’UNESCO et l’ICCROM, il en ressort qu’un sur quatre musées a signalé une réserve surchargée, rendant l’utilisation des collections difficile voire impossible.

Deux musées sur trois souffrent d’un manque d’espace, deux sur cinq ont déploré l’absence de soutien logistique et de personnel formé. Pour 10% des musées ayant répondu à l’enquête,  le vol des objets entreposés dans les réserves représente un problème majeur.  25% des musées pensent que les lacunes au niveau des inventaires et des registres d’acquisition et de mouvement menacent la sureté et l’intégrité des collections.

L’enquête, conduite de juin à septembre 2011, s’inscrit dans la seconde phase du partenariat entre l’UNESCO et l’ICCROM pour la conservation préventive des collections des musées des pays en développement.

Dans le cadre de leur partenariat, l’UNESCO et l’ICCROM ont lancé une plateforme virtuelle RE-ORG. Il s’agit d’un outil conçu pour guider les musées des pays en développement dans la réorganisation de leurs réserves et de leur système de documentation. 

Alertés par le résultat de cette enquête, l’UNESCO et l’ICCROM se sont mobilisés pour rechercher des fonds permettant de développer une campagne d’envergure mondiale afin d’améliorer la situation des réserves des musées.Vous pouvez télécharger les principaux résultats de l’enquête menée par l’UNESCO et l’ICCROM ici.

Pour de plus amples information : Nao Hayashi-Denis 

Liens: Partenariat UNESCO-ICCROM pour la conservation préventive des collections de musées en péril dans les pays en développement (2007-2010) 

La plateforme virtuelle RE-ORG

ICCROM

 

Retour en haut de la page