Partenariat UNESCO- ICCROM pour la conservation préventive des collections de musées en péril dans les pays en développement (2007-2010)

Réunion de partenariat au bénin, septembre 2007, EPA ©UNESCO

En 2007, l'UNESCO a lancé un partenariat de trois ans avec l’ICCROM (Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels) afin d’aider les musées des pays en voie de développement à améliorer leurs compétences dans le domaine de la conservation préventive des collections.

Durant ces 25 dernières années, le nombre de musées et la taille des collections dans le monde ont augmenté de façon significative tandis que les ressources ne cessent de diminuer. Dans les pays en développement, les collections d’un grand nombre de musées encourent un risque majeur et sont souvent privées d’accès au réseau de ressources et d’expertise existant dans d'autres pays.

La conservation préventive se réfère à l’ensemble des mesures et actions ayant pour objectif d’éviter ou de minimiser les détériorations ou pertes à venir. Elles s’inscrivent dans le contexte ou l’environnement d’un bien culturel, mais plus souvent dans ceux d’un ensemble de biens, quelques soient leur ancienneté et leur état. Ces mesures et actions sont indirectes- elles n’interfèrent pas avec les matériaux et structures des biens. Elles ne modifient pas leur apparence.

Exemples : les mesures et actions mises en oeuvre pour assurer de façon appropriée l’inventaire, le stockage, la manipulation, l’emballage et le transport, la sécurité, le contrôle environnemental (lumière, humidité, pollution, infestation), les plans d’urgence, la formation du personnel, la sensibilisation du public, la conformité aux normes juridiques. (Source : définition de la conservation préventive ICOM-CC)

Objectifs du partenariat

L’ICCROM et l’UNESCO combinent leur savoir-faire, leurs expériences et leurs réseaux pour renforcer la capacité de conservation chez les professionnels des musées, améliorer la préservation et l’accès aux collections de musées dans les pays en développement.

Ce partenariat est centré sur les domaines clés suivants :

De plus, l'UNESCO et l’ICCROM mènent des recherches conjointes sur chaque sujet et mettent en place des programmes de formation comprenant la production de guides pour l’analyse des problèmes et de supports pédagogiques en collaboration avec un certain nombre d'institutions partenaires.

Comme d’autres programmes de l’UNESCO relatifs au développement des musées, ces activités de partenariat visent à développer et à diffuser des méthodes de gestion, ainsi que des supports pédagogiques évalués et prouvés destinés particulièrement aux musées disposant de peu de ressources.

Budget du projet : 300,000 US $ pour 2007-2010
Dates du projet : 01-01-2007 - 31-12-2010

Contact : Mme Nao Hayashi-Denis, Section des musées et des objets culturels de l'UNESCO

Retour en haut de la page