Les sites du patrimoine mondial et les musées favorisent l’éducation dans le domaine du patrimoine

Les élèves de l’école primaire Chey, Phnom Bok, découvrent la « Mudra ou Gestures » au musée Preah Norodom Sihanouk-Angkor. © Preah Norodom Sihanouk-Angkor Museum

De janvier à juin 2013, neuf musées de sites du patrimoine mondial au Cambodge, au Laos et au Viet Nam initient des programmes pédagogiques liés à l’exposition sous-régionale « Notre patrimoine commun : explorer les sites du patrimoine mondial du Cambodge, du Laos et du Viet Nam ». Ils mettent en relief auprès des jeunes visiteurs des aspects immatériels souvent méconnus de leurs sites du patrimoine mondial. De même que pour les expositions sous-régionales, ce programme pédagogique est généreusement financé par le gouvernement japonais via l’UNESCO.  

Les sujets sélectionnés et les types d’activités sont aussi variés que le nombre de musées participants :

1. La symbolique des mains et des postures corporelles dans le bouddhisme et l’hindouisme (Mudra), Musée Preah Norodom Sihanouk-Angkor (Cambodge)

2. Le programme iconographique du roi Jayavarman VII, Musée national d'Angkor (Cambodge)

3. L’utilisation et la transmission de l’art de reproduire des motifs traditionnels (Kbach) dans les objets et les rituels quotidiens, Musée national du Cambodge (Cambodge)

4. Le caractère sacré du paysage patrimonial au Cambodge, Musée eco-global de Preah Vihear (Cambodge)

5. Le symbolisme des dragons lié aux règnes dynastiques au Dai Viet, Musée du site de la citadelle de Thang Long (Viet Nam)

6. Les techniques de construction de Citadelle de la dynastie Hô, Musée du site de la citadelle de Hô (Viet Nam) 

7. Le culte de Po Nagar (déesse indigène du centre du Viet Nam), Musée de sculpture cham de Da Nang (Viet Nam)

8. La légende de la déesse rivière Dame Thu Bon au Viet Nam, Musée du site de My Son (Viet Nam) ainsi que

9. La montagne sacrée de Lingaparvata au Laos, Musée du site de Vat Phou (Laos).

Fruits de la réflexion sur la façon dont les musées peuvent jouer un rôle plus actif dans la stimulation des capacités cognitives et sensorielles des enfants ainsi que dans l’enrichissement de leur vie culturelle et l’apprentissage de leur propre histoire, les programmes pédagogiques ont également offert aux personnels des musées la possibilité de concevoir des programmes innovants et plus à la portée du grand public. En y associant des écoles locales et autres institutions à vocation pédagogique, ces musées de sites -qui servaient surtout de dépôts archéologiques statiques- explorent leur potentiel en tant que médiateurs entre le site et les communautés locales afin de prodiguer un enseignement patrimonial inestimable.

Ils suivent également la feuille de route générale tracée par l’UNESCO concernant les activités développées sur les sites, dans les musées et dans les salles de classe. Ils peuvent être utilisés par les étudiants et seront disponibles en ligne prochainement. Les programmes pédagogiques lancés peuvent être vus sur le droite : 

Retour en haut de la page