Cas de retour et de restitution sous les auspices du Comité intergouvernemental

Le Comité intergouvernemental pour la promotion du retour de biens culturels à leur pays d’origine ou de leur restitution en cas d’appropriation illégale a apporté son soutien à plusieurs cas de restitution couronnés de succès:

  • 2011 : Allemagne - Turquie
    Début mai 2011, le Secrétariat a été informé du fait qu'un accord bilatéral a été obtenu entre l'Allemagne et la Turquie concernant le Sphinx de Bogazkoy. Ce cas a été présenté au Comité en 1987. 
  • 2010 : Musée Barbier-Mueller (Suisse) - République Unie de Tanzanie
    En mai 2010, le Musée Barbier-Mueller (Genève) a restitué à la République Unie de Tanzanie un masque Makondé. Les discussions avaient été entamées au sein du Comité en 2006. 
  • 1988 : États-Unis - Thaïlande
    En 1988, les États-Unis ont restitué à la Thaïlande le linteau Phra Narai. L’affaire a été résolue par médiation.
  • 1987 : République démocratique allemande - Turquie
    En 1987, la République démocratique allemande a restitué à la Turquie 7 000 tablettes cunéiformes de Bogazköy. L’affaire a été résolue par le retour direct des objets en question.
  • 1986 : Musée d'art de Cincinnati (États-Unis) - Jordanie
    Dans le cadre d'un échange et après une demande soumise par la Jordanie en 1983 au Comité intergouvernemental, le musée d'art de Cincinnati (États-Unis) et le Département des Antiquités d'Amman (Jordanie) ont décidé, en 1986, d’échanger les moulages des parties respectives du Disque en grès de Tyche ainsi que le zodiaque qui étaient en leur possession, afin de pouvoir présenter l’œuvre dans sa totalité. Ce cas a été résolu par médiation.
  • 1983 : Italie - Équateur
    En 1983, l’Italie restitue à l’Équateur plus de 12 000 objets pré colombiens. Le cas a été résolu après un litige de sept ans. L'appui moral du Comité avait été reconnu par les autorités équatoriennes comme un facteur significatif dans le succès de leur cause.

 

 

 

 

Retour en haut de la page