Trésors retrouvés

Vase cratère de Paestum, IV s. av. J.-C., montrant l'enlèvement d'Europe par Zeus transformé en taureau © Musée archéologique national de Paestum/F.Valletta & G. Grippo


Coopération internationale dans la lutte contre le trafic illicite des biens culturels : les succès des Carabiniers italiens

Siège de l'UNESCO, Hall Miró, 19 juin - 6 juillet 2012

31 œuvres d'art originales volées et retrouvées datant du IVe siècle av. J.-C. jusqu’au XVIIe siècle seront exposées : plusieurs vases archéologiques, deux portions de fresques, un tableau du Guerchin, un autre de Ludovico Carracci, une précieuse croix en ivoire datant du XIIe siècle, quelques pages de manuscrits enluminés, l’une des premières lettres de  Christophe Colomb imprimée en latin, deux panneaux de cassoni peints au XVe siècle par Bernardino Fungai.

Ces objets avaient été volés ou illicitement exportés de leur pays d'origine puis récupérés par le Département pour la protection du patrimoine culturel des Carabiniers italiens, en collaboration synergique avec les forces de police et les autorités judiciaires de pays tels que la Suisse, la France, les États-Unis d’Amérique, la Grèce et l'Équateur.

Avec l'aide d'un représentant des Carabiniers italiens et à travers les 31 œuvres d’art exposées, les visiteurs pourront mieux prendre conscience des difficultés et des « techniques » employées pour retrouver les œuvres d'art volées ou illicitement exportées. Ils auront ainsi l'opportunité d'acquérir un point de vue concret sur les résultats et l'efficacité des travaux d’envergure menés à bien par un département de police nationale spécialisé, en synergie avec d'autres forces de police ou autorités judiciaires au niveau international, dans le cadre de la Convention de 1970 de l'UNESCO.

Cet événement culturel unique permettra aux visiteurs et particulièrement aux plus jeunes d’apprécier une exposition diversifiée et unique d’objets d’art antiques récupérés. Il constitue également une opportunité de mieux comprendre le problème contemporain du trafic illicite d’objets culturels dans le monde entier ainsi que les mécanismes mis en œuvre pour faciliter leur restitution aux pays d'origine.

Cette exposition didactique coïncide avec la tenue de la Deuxième réunion des États parties à la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels  (20-21 juin) et de la 18ème session du Comité intergouvernemental pour la promotion du retour de biens culturels à leur pays d'origine ou de leur restitution en cas d'appropriation illégale (22 juin). En outre, l'ouverture officielle de l'exposition (sur invitation seulement) se tiendra le jour de la Première réunion du Comité spécial sur le fonctionnement pratique de la Convention d’UNIDROIT de 1995 sur les biens culturels volés ou illicitement exportés (19 juin). L’exposition sera ouverte au public du 20 juin au 6 juillet 2012, 10h00-18h00 (entrée libre sur présentation d’une pièce d’identité).

Contacts : Secteur de la Culture de l'UNESCO, Section des traités pour la protection du patrimoine culturel

Retour en haut de la page