04.11.2011 - Culture Sector

Les artistes et créateurs invités à contribuer au "nouvel humanisme" dans le cadre du concours international pour un mémorial permanent dédié aux victimes de l'esclavage

© UNESCO/Thierry Rambaud - Forum des Leaders (36 session de la Conférence générale de l'UNESCO)

En marge de la tenue de la 36e Conférence générale de l’UNESCO et dans le cadre du Forum des dirigeants, le 26 octobre 2011, la Directrice générale, Madame Irina Bokova, a lancé un appel aux Etats membres de l’Organisation pour mobiliser les artistes et les créateurs en vue de leur participation au concours international pour l’édification d’un Mémorial permanent dédié aux Victimes de l’Esclavage et de la Traite transatlantique, au Siège des Nations Unies et placé sous le thème: « Reconnaître la tragédie, prendre conscience de l'héritage, pour ne pas oublier ».

Cette compétition, organisée par le Comité du Mémorial Permanent et l’UNESCO, a été officiellement lancée le 30 septembre à New York. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, notamment celle proclamant « 2011, Année internationale des personnes d’ascendance africaine ».

Ouverte aux professionnels des arts visuels du monde entier, cette invitation permet de prendre part à une expérience unique visant à inscrire cette tragédie dans la mémoire collective de l’humanité et à faire mieux connaître les contributions des victimes de l’esclavage et de la traite négrière à la construction du monde moderne. Leurs apports à la redéfinition même des notions de liberté, de dignité et des droits de l’Homme aident à bâtir un nouvel humanisme et une culture de la paix tirant les leçons de cette histoire.

L’œuvre lauréate couronnée à l’issue de cette compétition sera rendue publique au printemps 2012 et récompensée d’un prix de 50 000 Dollars des Etats-Unis. La date limite de soumission des projets est fixée au 23 Janvier 2012.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page