07.11.2012 - Culture Sector

Lancement officiel du Tome IV de l’Histoire générale des Caraïbes

La publication du tome IV a été une étape importante, car elle complète la réalisation de la série en six volumes de l'Histoire générale des Caraïbes. Ces six volumes tentent d'intégrer l'expérience historique des peuples et des sociétés depuis les anciens temps jusqu'à nos jours. La région étudiée comprend les côtes de la mer des Caraïbes où une justification historique des activités des sociétés dans les îles oblige une extension de la frontière au sud ou à l'ouest.

L’ouvrage fournit une histoire intégrale des Caraïbes, centrée sur ses habitants et ses paysages, écrite principalement par des historiens des Caraïbes. Ce livre rend compte de ce qui était commun à tous, ainsi que ce qui était propre à certains et affirme l'identité culturelle de la région.

Le titre du Tome IV de l'Histoire générale des Caraïbes, Le long XIXème siècle: Transformations au XIXème siècle traite des dernières années du XVIIIème siècle jusqu’aux deux premières décennies du XXème siècle. Le volume commence au cours de l'hégémonie des nations européennes et de la domination sociale et économique des maîtres d'esclaves. Il se termine par l'hégémonie des États-Unis d'Amérique et la domination économique des sociétés agricoles mercantiles américaines et européennes. Plusieurs chapitres sont consacrés aux sociétés sortant de l'esclavage à différents moments au cours du siècle et aussi aux circonstances qui ont influé sur le sort de ces sociétés et de leurs traditions autochtones au sein de leurs différents territoires. L'étude de cette période de 150 ans commence avec la Révolution haïtienne et ses répercussions tant à l'intérieur de cette région qu'à l'extérieur. Ce volume examine ensuite tour à tour la variété des moyens par lesquels les esclaves émancipés, leur ex-maîtres et les puissances coloniales se sont liés les uns aux autres et se sont organisés économiquement, politiquement et socialement dans les différents territoires. De plus, le Tome IV se concentre aussi sur l'économie du sucre en déclin; l'hostilité des élites locales concernant le bien-être des émancipés; la manière dont les paysans sans terre se sont adaptés pour survivre, ainsi que les migrations inter-régionales, les transformations sociales et culturelles des populations nouvelles en provenance d'Afrique, d'Inde et de Chine, les innovations techniques dans l'industrie du sucre vers la fin du XIXème siècle qui distinguent les intérêts des propriétaires terriens de ceux des industries, le déclin de la prééminence des blancs, et leur résistance aux revendications d'autonomie et à la fin de la tutelle coloniale.

L'Histoire générale des Caraïbes s'inscrit dans la série des publications d'histoires régionales de l'UNESCO qui vise à promouvoir une plus grande compréhension entre les peuples à travers la préservation des identités culturelles et des échanges d'informations culturelles. Le volume est une coédition de l’UNESCO et MacMillan.

Le Bureau multi-pays de l'UNESCO à Kingston pour les Caraïbes annonce le lancement du Tome IV de l'Histoire générale des Caraïbes le 13 Novembre 2012 à l'Université de West Indies, Mona Campus à Kingston, en Jamaïque. La présentation officielle devrait avoir lieu en présence de l'honorable Lisa Hanna, la ministre de la Jeunesse et de la Culture de la Jamaïque; Professeur Sir Roy Augier, Président du Comité de rédaction de l'Histoire générale des Caraïbes; ainsi que d'autres membres du Comité de rédaction, des représentants des institutions gouvernementales et non gouvernementales, des universités, le corps diplomatique et les agences des Nations Unies en Jamaïque.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page