22.03.2013 - ODG

La Directrice générale exprime sa profonde tristesse à l’annonce du décès de Chinua Achebe

"Chinua Achebe était l'un des plus grands écrivains du 20ème siècle et un géant de la littérature africaine. Il a su exprimer les luttes de nombreux peuples dans un langage profondément humain, guidé par la ferme conviction de leurs droits inhérents et de leur dignité», a déclaré la Directrice générale.

Dans son roman, « Les Termitières de la savane », Chinua Achebe écrit: «Vous devez trouver le moyen d'accepter de l’autre une part de lui, fût-ce une part infime, pour faire de vous un être complet ».

« Chinua Achebe était un géant de l'identité africaine et un champion des luttes contre toutes les formes de discrimination, de racisme et de préjugés», a déclaré la Directrice générale, «Sa vie et son œuvre sont une leçon d’intégrité et de pensée critique. »

Dans une interview accordée au Courrier de l'UNESCO en 2001, Chinua Achebe avait parlé de sa foi dans le pouvoir de la fiction et de l’importance de l'histoire personnelle de chaque homme et femme.

«Il m’a toujours semblé juste que tout le monde ait le droit de raconter son histoire», disait-il. «Si vous voulez comprendre l'expérience d'un peuple, la vie et la société, il est essentiel d’écouter leurs histoires. Je suis constamment à la recherche de ce moment où une vieille histoire révèle tout à coup un sens nouveau. »

« Chinua Achebe a constamment cherché à permettre aux autres de raconter leurs histoires », a déclaré la Directrice générale. « Il était un éditeur prolifique, fondateur de maisons d'édition et un soutien généreux pour les écrivains. Sa mort est une perte immense pour l'esprit humain que nous avons en partage. »

Chinua Achebe avait reçu une bourse de l'UNESCO en 1960. Né au Nigeria, Chinua Achebe a connu un succès mondial avec son livre publié en 1958, « Le monde s’écroule », roman traduit dans plus de 50 langues, qui donnait un point de vue africain sur le colonialisme aux lecteurs du monde entier. Ce fut le début d'une longue carrière marquée par la volonté d'approfondir la compréhension et le respect mutuels et de construire des ponts entre les peuples et entre tradition et modernité, en s'appuyant toujours sur la richesse de la culture africaine.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page