Le Conseil consultatif scientifique et technique (STAB) est un organe de 12 experts élues par la Réunion des États parties qui fournit des conseils à la Réunion des États parties dans les domaines techniques liés à la mise en œuvre de la Convention de 2001. Il évalue le respect des Règles de l'Annexe de la Convention dans toutes les activités visant le patrimoine culturel subaquatique. Il contribue également à fournir des capacités, à élaborer des plans d'action nationaux et à orienter les États parties dans le processus de mise en œuvre.

L'assistance dans la mise en ouvre de la Convention de 2001

Les États qui manquent d'archéologues subaquatique, mais qui rencontrent des problèmes liés aux découvertes fortuites, à la chasse au trésor, aux doutes scientifiques, etc. peuvent faire appel au STAB pour obtenir de l'aide. Les experts du STAB sont facilement disponibles pour fournir des conseils ou, le cas échéant, envoyer une mission à l'État partie requérant. En travaillant à travers des réunions physiques, des échanges électroniques et des missions, le STAB est dynamique et peut intervenir en temps opportun et à faible coût, comme en témoignent les enquêtes récentes du STAB sur l'épouvantail «Santa Maria», sur demande d'Haïti ou de Madagascar et la mission à Panama. En plus d'offrir une assistance sur des questions concrètes, une assistance peut également être fournie sur des questions juridiques telles que la révision des lois nationales sur le patrimoine.

Plus d’informations au sujet du STAB :

Status du Conseil scientifique et technique: EN | FR | ES | RU | AR | ZH

 

Retour en haut de la page