Plongée et le patrimoine culturel subaquatique

La Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique promeut explicitement l’accès au patrimoine culturel subaquatique de manière responsable et non-intrusive, afin d’observer ou d’étudier les sites. Le but est de sensibiliser le public, de faire reconnaître l’importance de ce patrimoine et de le protéger. La Convention proscrit en revanche l’accès aux sites lorsque celui-ci n’est pas compatible avec une gestion et une protection efficaces des sites concernés. 

Les plongeurs de loisirs, les plongeurs non-professionnels et les professionnels intéressés par les sites archéologiques submergés, représentent un interlocuteur majeur pour toutes les questions d’accessibilité du patrimoine culturel subaquatique. Ils peuvent également devenir les gardiens de certains sites et être d’un grand recours pour les autorités nationales.

On estime à 15 millions le nombre de plongeurs à travers le monde. C’est pour eux que l’UNESCO a adopté un code de déontologie pour la plongée sur les sites archéologiques submergés. Ce code garantit le respect par les plongeurs à travers le monde du patrimoine culturel subaquatique.

Code de déontologie

Code de déontologie

Parcours de plongée

Découvrez les parcours de plongée

Plongée virtuelle - projet MACHU

Plongée virtuelle - project MACHU

Retour en haut de la page