18.09.2012 - Culture Sector

La Directrice Général appelle les Etats Membres à supporter un évènement commémorant le 100ieme anniversaire de la première guerre mondiale.

© A. Vanzo/UNESCOÉpave du cargo «Togo» qui a coulé pendant la Première Guerre mondiale en 1918 et se trouve à une profondeur d'environ 55 m dans la baie de Cavalaire, France.

Le centième anniversaire du début de la première guerre mondiale, pendant laquelle des centaines de bateaux ont coulé et des millions de personnes ont perdu la vie, sera commémoré en 2014. A partir de cette année, le patrimoine submergé durant la période 1914-1918 entrera progressivement dans le champ d’application de la Convention de 2001 de l’UNESCO relative à la protection du patrimoine culturel subaquatique. Pour marquer cet anniversaire, le Conseil consultatif scientifique et technique de la Convention a recommandé l’organisation d’un évènement commémoratif soulignant aussi bien le patrimoine culturel subaquatique très étendu datant de cette période que les composantes humaines de la première guerre mondiale.

Les États Membres ont été invités par la Directrice Générale à soutenir cette importante initiative.

La première guerre mondiale a duré du 28 juillet 1914 au 11 novembre 1918 et a causé de nombreuses pertes humaines.

L’expérience de la guerre a créé un traumatisme collectif et la création de la Société des Nations fut le résultat de cette situation. Elle fut la première organisation internationale permanente et  le prédécesseur de celle de Nations Unies.

De la partie navale de la première guerre mondiale, subsiste un grand nombre de reliques et de sites. Les plus grands d’entre eux sont, pour la plupart, submergés et des centaines de navires de guerre sont toujours engloutis. Nombre d’entre eux servent également de cimetière. Le nombre total des victimes civiles et militaires de la première guerre mondiale est de plus de 35 millions et une grande partie mourut dans les combats navals.
Le Conseil consultatif de la Convention de 2001 a approuvé à l’unanimité que le centième anniversaire de la première guerre mondiale devrait être dûment commémoré. Ainsi, de nombreuses épaves de bateaux et d’avions entreront sous la protection de la Convention de 2001 (avec le centième anniversaire de leur submersion respective).

Une attention spéciale a été portée à l’importance de l’aspect global, international et humanitaire du conflit naval de la première guerre mondiale. L’attention fut aussi portée sur la situation dangereuse – causée par des catastrophes naturelles ou par l’activité humaine – dans laquelle se trouvent ces sites. La plupart des épaves métalliques souffrent de la corrosion, de l’accumulation de la rouille et des interactions avec la vie marine. Le Conseil consultatif a aussi été concerné par les nombreux pillages et l’exploitation commerciale des épaves. Ces dernières années, nombre d’entre elles ont été victimes de la récupération de métaux ou ont été la cible d’actions visant à récupérer des cargaisons précieuses au mépris de leur fonction de cimetière et de leur valeur historique.

Le Conseil consultatif a, en conséquence, recommandé l’organisation d’un évènement commémoratif international en 2014 et l’identification de fonds appropriés à ce patrimoine. Le Conseil consultatif a aussi recommandé d’inclure des États qui ne sont pas encore des États parties à la Convention de 2001 et d’autres organisations internationales concernées comme le Comité International de la Croix Rouge, l’Organisation Internationale Maritime et d’autres. La Marine Nationale et les agences pour le patrimoine national pourraient également être inclues. Il fut, en outre, recommandé de rassembler les informations et le matériel liés au patrimoine culturel submergé de la première guerre mondiale pour la sensibilisation du public.
 
Contact: Ulrike Guerin, u.guerin(a)unesco.org, Tel: +33 14568446

Website: www.unesco.org/new/en/culture/themes/underwater-cultural-heritage




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page