20.12.2016 - Culture Sector

La troisième Réunion Régionale Africaine sur la protection du patrimoine culturel subaquatique s'est terminée avec succès

La réunion a eu lieu à Maputo, au Mozambique, les 12 et 13 décembre. Les membres ont fortement réitéré leur encouragement à leurs gouvernements de ratifier la Convention de l'UNESCO de 2001.

La troisième Réunion Régionale Africaine sur la protection du patrimoine culturel subaquatique s'est tenue à Maputo, Mozambique, les 12 et 13 décembre 2016, organisée conjointement par l'UNESCO et le Ministère de la culture du Mozambique. Les pays participants sont l'Afrique du Sud, l'Angola, le Kenya, le Mozambique, la Namibie, le Nigeria, la République-Unie de Tanzanie, le Soudan, la Zambie et le Zimbabwe.

Cette réunion a suivi les deux réunions précédentes, qui se sont tenues au Nigéria en 2014 et au Kenya en 2015. Un Comité Régional Africain a été créé afin de promouvoir la ratification et la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO de 2001 et d’encourager la coopération régionale. Ce Comité est a été un intervenant actif lors de cette troisième réunion régionale.

La réunion de deux jours à Maputo a fait le point sur les progrès accomplis dans la sauvegarde du patrimoine culturel subaquatique en Afrique tout en contribuant à une discussion sur la manière de ratifier et de mettre en œuvre la Convention de l'UNESCO 2001, à partir des expériences nationales.

Les participants ont noté avec satisfaction les progrès réalisés au cours des réunions précédentes et ont formulé des recommandations pour l'année à venir.

Leurs recommandations comprenaient la poursuite de la sensibilisation au niveau le plus élevé des gouvernements des pays membres de l'Union Africaine ainsi qu’aux différents blocs régionaux afin de faire connaître aux décideurs politiques les avantages de la ratification de la Convention de 2001; encourager leurs gouvernements à adopter des politiques culturelles appropriées et à intégrer les aspects pertinents de la Convention de 2001 dans les lois nationales; la création de programmes de renforcement des capacités et la création d'un groupe de formateurs et d’apprentis dans le but de recevoir une formation durable à long terme ainsi que pour établir des partenariats au sein du réseau UNITWIN de l'UNESCO pour les chaires PCS et UNESCO PCS; l'utilisation de l'annexe de la Convention de 2001 pour l'élaboration et l'autorisation  de projets axés sur le patrimoine culturel subaquatique; ainsi que la sensibilisation du public et l'engagement communautaire.

La réunion a été précédée d'un atelier national et d'une mission d'évaluation à l’Ilha do Mozambique, où des actions récentes de chasseurs de trésors avaient menacé des sites submergés particulièrement précieux.

Vous trouverez le plan d'action de la réunion ici.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page