26.11.2010 - Secrétarait de la Convention de 2001

Des experts se sont réunis en Chine afin d’examiner les moyens de protéger et de donner accès aux sites du patrimoine culturel subaquatique

[Translate to francais:] The Nanhai 1 Museum ©U.Guérin/UNESCO

Un nombre important d’experts internationaux en archéologie subaquatique et en muséologie se sont réunis du 23 au 27 novembre à 2010 Chongqing (Chine) afin de réfléchir aux moyens d’améliorer la protection des sites archéologiques subaquatiques préservés in situ dans les lacs, rivières, mers et océans du monde mais aussi spécifiquement pour organiser leur présentation.

La Réunion Internationale sur la Protection, la Présentation et la Valorisation du Patrimoine Culturel Subaquatique, organisée par le Département du gouvernement chinois pour la gestion du patrimoine culturel et l’UNESCO a eu lieu dans le cadre de la Convention de l’UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique. Cette Convention avait été adoptée à la Conférence Générale de l’UNESCO en 2001 et a, depuis, été ratifiée par 36 pays.

La réunion a été inaugurée en présence de M. Shan, directeur du département du gouvernement chinois du patrimoine, au musée des Trois-gorges. Les participants ont examiné notamment les progrès et les perspectives de développement des musées subaquatiques sur les lieux où les biens culturels ont été découverts. Au cours de la réunion, les participants ont visité le premier musée subaquatique au monde : le musée Baiheliang à proximité de Chongqing, où sont conservées et exposées des sculptures en pierre qui seraient, autrement, sous les eaux, en raison de la construction du barrage.

Plus d'information sur le musée Baiheliang sur la page du musée.

Les riches débats qui ont eu lieu lors de la réunion ont permis de discuter des techniques de récupération, de muséologie, de la conservation des biens culturels. Il a également été question d’un autre musée chinois d’importance, le Nanhai n°1 construit récemment sur l’île de Hailing au sud de la Chine. Connue également sous le nom de Musée de la Route de la Soie, cette institution expose dans un aquarium un navire vieux de plus de 800 ans.

Plus d'information sur le musée Nanhai sur la page du musée.

L’Egypte – dont certains des représentants ont participé à la Réunion en Chine - a également sollicité l’assistance de l’UNESCO concernant le projet de construction d'un musée subaquatique qui pourrait présenter, un jour, dans la baie d’Alexandrie en Egypte, les restes du phare d’Alexandrie et du palais de Ptolémée

Les recommandations faites à l'issue de la réunion figurent sur ce document:

- version anglaise

- version chinoise




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page