04.04.2014 - Culture Sector

La Hongrie ratifie la Convention de 2001 de l'UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique

[Translate to francais:] The Parliament of Hungary in Budapest.

Le 21 mars 2014, la délégation permanente de la Hongrie auprès de l'UNESCO, en la personne de l'Ambassadeur H. E. Mme Katalin Bogyay, a déposé les instruments de ratification de la Convention de 2001 sur la Protection du patrimoine culturel subaquatique auprès de Madame la Directrice Générale de l'UNESCO, Irina Bokova. Conformément à la Convention, le traité international entrera en vigueur sur le territoire hongrois dans trois mois.

Cette ratification représente une étape importante dans le développement de la Convention. Le dépôt des instruments juridiques par la Hongrie expose l’évolution croissante de la prise de conscience de l'importance de fournir au patrimoine culturel subaquatique, le même type de protection que ce qui est accordé au patrimoine culturel terrestre.

La ratification de la Convention par la Hongrie est une réalisation qui a pour but d'intensifier la coopération dans la protection du patrimoine culturel subaquatique contre le pillage et les exploitations commerciales. Coopération également dans les États sans littoral. La Hongrie détient un large potentiel avec le patrimoine culturel subaquatique des rivières et des lacs et avec l'archéologie subaquatique. Elle détient également des liens culturels importants avec les épaves résultant de l'effort naval de la flotte Austro-Hongroise.

La Hongrie rejoint les autres États Parties de la Convention de 2001 dans la mise en œuvre des normes largement reconnues tant au niveau juridique que scientifique pour la protection du patrimoine culturel subaquatique.

La Convention de l'UNESCO sur la Protection du Patrimoine Culturel Subaquatique a été adoptée par la Conférence générale de l'UNESCO le 2 novembre 2001 et est entrée en vigueur le 2 janvier 2009. La Convention représente le principal traité international concernant le patrimoine culturel submergé et il est conçu pour en renforcer la protection juridique, la coopération, la prise de conscience et les formations.

La Hongrie est le 46e Etat à ratifier la Convention de 2001.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page