18.09.2019 - Culture Sector

Cours d'archéologie sous-marine à Zadar

Cours d'archéologie sous-marine du 2 au 13 septembre 2019 conduit par le Centre international d'archéologie sous-marine de Zadar.

Pendant les fouilles archéologiques de l'ancien port de Barbir à Sukošan près de Zadar, le Centre international d'archéologie sous-marine de Zadar organise et dirige un cours de base d'archéologie sous-marine de deux semaines.  Ce cours de formation unique a été organisé en collaboration avec l'Institut archéologique allemand (Deutsches Archäologisches Institute), l'Université d'Oxford (Université d'Oxford, Global History of Capitalism Project, Oxford Center for Global History) et le Musée archéologique à Zadar. Roman Scholz (DAI), Elisabeth Briggs (Oxford), Dino Daras (AMZd) et Paola Gomez Barletta (UNESCO) ont discuté des différentes approches pour explorer le patrimoine culturel subaquatique. 

Le programme d'éducation ainsi que la recherche archéologique ont été financés par le Ministère de la Culture de la République de Croatie. L'équipe diversifiée des participants était composée de jeunes archéologues de 4 continents : Asie, Afrique, Océanie et Europe. Des représentants de la Chine, de la Thaïlande, de l'Égypte, de l'Australie, de la Roumanie, de la Serbie, de la Pologne et du Pays de Galles ont été sélectionnés parmi les 40 candidatures de cette année.  Les participants ont entrepris plusieurs exercices de plongée importants dans la mer Adriatique pour les préparer au cours, ainsi qu'aux travaux futurs sur les sites archéologiques sous-marins. Les étudiants ont pratiqué les bases de la documentation 2D et 3D sur terre et sous la mer. Ils ont également eu l'occasion de se familiariser avec la photogrammétrie sous-marine et de créer avec succès leurs premiers modèles 3D sous-marins. Sur le site, les élèves ont été initiés aux méthodes de fouille du patrimoine culturel subaquatique à l'aide d'une pompe à eau et d'une drague à eau, ainsi qu'aux méthodes de documentation des découvertes sous-marines à l'aide de sondes archéologiques.

 

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page