21.09.2017 - Culture Sector

L'UNESCO et l'ASEAN joignent leurs forces pour renforcer la protection du patrimoine culturel subaquatique en Asie du Sud-Est

La Conférence a eu lieu les 19-20 septembre 2017 à Makassar en Indonesie © Ulrike Guérin, UNESCO

Carrefour d'important commerce maritime et lieu d'immenses ressources marines à forte biodiversité, le patrimoine subaquatique de la région de l'Asie du Sud-Est est particulièrement menacé par le pillage et la surexploitation.

Grâce à l'aimable soutien du Ministère de l'éducation et de la culture de la République d'Indonésie, l'UNESCO et l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) ont organisé une conférence conjointe visant à renforcer la protection du patrimoine subaquatique dans la région de l'Asie du Sud-Est. La Conférence a eu lieu les 19 et 20 septembre 2017, à Makassar, en Indonésie.

L'événement a rassemblé les principaux acteurs des États membres de l'ASEAN et du Timor-Leste dans le domaine de la protection du patrimoine culturel sous-marin ainsi que de nombreux experts. Tous les participants ont remercié les autorités de South Sulawesi pour leur accueil.

L'un des principaux objectifs de la conférence était de promouvoir la Convention de l'UNESCO 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique. Le partage des expériences et la sensibilisation à l'importance de développer des mesures pour la protection du patrimoine sous-marin, en adoptant une législation ou des stratégies au niveau national,  par exemple, ont également fait l'objet des discussions.

À la suite de la Conférence, les participants ont formulé les recommandations suivantes:

  • Mettre en place les autorités compétentes pour la protection et la recherche du patrimoine culturel subaquatique au niveau national;
  • Favoriser la formation et le renforcement des capacités des professionnels du patrimoine culturel subaquatique;
  • Promouvoir la recherche sur le patrimoine culturel subaquatique, y compris son contexte historique et naturel et favoriser la coopération à cet égard;
  • Prendre toutes les mesures nécessaires pour faire progresser la procédure de ratification de la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique dans les pays participants;
  • Promouvoir la création de musées et d'autres types d'accès responsable au patrimoine culturel subaquatique, afin d'accroître le tourisme culturel durable.
  • Inventorier les sites du patrimoine culturel subaquatique et favoriser leur protection contre le pillage et l'exploitation commerciale ainsi que toutes les autres activités humaines qui ont des répercussions négatives;
  • Promouvoir la participation de la communauté à la gestion du patrimoine culturel subaquatique et encourager les membres de la communauté à signaler un tel patrimoine, lorsqu'il est découvert;
  • Assurer la coopération entre les institutions nationales dans les pays participants, ainsi qu'avec les organisations internationales;
  • Développer des activités et des programmes communs sur le patrimoine culturel subaquatique.

L'UNESCO a été la première organisation des Nations Unies avec laquelle l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) a signé un accord-cadre depuis la mise en vigueur de sa Charte en 2008. Cet accord définit un certain nombre de domaines prioritaires de coopération, entre autres, la protection du patrimoine culturel subaquatique.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page