02.11.2011 - Secteur de la Culture

La Convention de l'UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique célèbre son 10e anniversaire

© NOAA/IFE/URIView of the bow of the RMS Titanic.

Paris, 2 novembre - La Convention de 2001 de l'UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique célèbre son 10e anniversaire.

Des informations historiques d'une incroyable richesse se trouvent cachées sur des sites archéologiques immergés. Tandis que certains sont déjà bien connus, la majorité fait encore l'objet de recherches. Afin d'assurer qu'ils soient bien protégés et reconnus publiquement,  l'UNESCO a adopté la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, le 2 novembre 2001. Au cours des 10 premières années de son existence,  ce traité est devenu le principal instrument juridique international pour la protection du patrimoine culturel mondial immergé. Des archéologues sous-marins du monde entier ont exprimé leur fervent soutien et 40 États en sont déjà devenus officiellement Parties. La chasse au trésor devient de plus en plus stigmatisée aux yeux des professionnels mais aussi du grand public. Grâce à la Convention de 2001, le patrimoine culturel subaquatique sera désormais protégé de la même façon que le patrimoine sur terre.

A l'occasion du 10e anniversaire de la Convention de 2001 sera organisé à Bruxelles un colloque scientifique de haut niveau (13/14 décembre). De plus, un nouveau site web a été lancé pour cette commémoration contenant une page dédiée aux enfants et un dictaticiel sur l'archéologie subaquatique.

Outre Atlantique, à Washington, une conférence sera organisée pour célébrer le 10e anniversaire de la Convention ainsi que le 100e anniversaire de l'un des plus célèbres sites submergés : l'épave du Titanic.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page