Partenaires

En plus des États Parties à la Convention de 2001 de l’UNESCO, d’autres partenaires sont impliqués et dévoués à la protection du patrimoine culturel subaquatique. Tous rendent possible la protection. Le Secrétariat de la Convention de 2001 de l’UNESCO travaille ainsi avec un large panel de partenaires issus des domaines de la protection, de l’étude et de la gestion des sites archéologiques subaquatiques.

Les musées et les acteurs touristiques sont essentiels au travail conduit par la Convention, en cela qu’ils contribuent à offrir une visibilité nécessaire au patrimoine culturel subaquatique. Ils sont en mesure de s’adresser directement au grand public tout en promouvant un meilleur accès aux connaissances scientifiques et archéologiques. Dans le même temps, l’accès du public au patrimoine culturel subaquatique, in situ ou au sein d’un musée, peut également participer au renforcement de l’industrie touristique locale.

La mise en œuvre de la Convention de 2001 s’appuie sur l’établissement d’autorités compétentes par chacun des États Parties afin d’assurer une protection adéquate au patrimoine culturel subaquatique et de permettre le développement de la recherche et de l’éducation.

La communauté des plongeurs, quant à elle, est composée de nombreux membres qui sont également essentiels au travail de la Convention de 2001. Ce sont en effet les archéologues subaquatiques qui se trouvent en contact direct avec le patrimoine culturel subaquatique. C’est la raison pour laquelle ils se placent au rang des parties prenantes à la protection et à la sensibilisation au patrimoine culturel subaquatique.

Enfin, il est important d’encourager le travail pédagogique auprès des enfants, dans la mesure où les jeunes générations seront les prochaines à prendre en main ce sujet.

Retour en haut de la page