L'importance du patrimoine culturel subaquatique

Témoignage d’événements historiques :

On trouve, au fond des océans, des fleuves et des lacs, de nombreux sites, autant de témoignages d’importants événements historiques (tels que la traite des esclaves, des batailles, des révolutions...) mais aussi de catastrophes naturelles.

C'est le cas par exemple des sites des batailles de Salamine, Trafalgar, Lépante et Aboukir, et de ceux des tremblements de terre qui ont provoqué l’engloutissement de la ville de Port Royal (Jamaïque) et de certaines parties d’Alexandrie (Égypte). Les vestiges d’Héraklion et de Baiheliang ainsi que les innombrables établissements de l’âge de pierre de la Baltique et de la mer Noire témoignent de l’élévation des eaux qui les a engloutis.

Un état de conservation souvent meilleur :

Un certain nombre de sites archéologiques submergés sont restés intacts durant des siècles, voire des millénaires. Ces vestiges sont souvent bien mieux préservés que sur terre car l’oxygène qui aurait contribué à leur détérioration est présent en beaucoup plus faible quantité en milieu marin.

Cette caractéristique rend ces sites uniques et particulièrement intéressants.

Importance pour le dialogue culturel et l’identité nationale :

Le patrimoine culturel subaquatique peut révéler des aspects de l’histoire encore inconnus ou n’ayant été révélés par aucun écrit. Par exemple, le commerce ancien entre la Chine et l’Afrique, l’Indonésie et l’Australie, de même que le degré d’avancement d’anciens peuples autochtones peuvent maintenant être établis grâce à des objets découverts sur les fonds marins ou dans des grottes immergées. Du fait que, depuis des millénaires, l’eau sert de lien entre des mondes différents, les vestiges trouvés dans les fonds marins témoignent des échanges culturels qui ont eu lieu depuis le commencement de l’humanité.

Importance économique :

Le tourisme subaquatique et les musées maritimes peuvent représenter un atout économique considérable pour une région ou une ville. Le coût de ces activités assure des recettes qui peuvent être conséquentes. De plus, c'est sans compter sur les retombées diverses que peuvent avoir ces formes de tourisme sur l'économie locale qui entrainent nécessairement une hausse de la fréquentation des hôtels, des restaurants, et des commerces de la ville.

Réchauffement de la planète et patrimoine culturel subaquatique :

Les sites du patrimoine culturel risquent à l’avenir d’être de plus en plus affectés par l’élévation du niveau de la mer liée au changement climatique, et par la dégradation des écosystèmes causée par l’homme. L’augmentation de l’humidité des sols consécutive aux inondations risque également de déstabiliser et de déplacer des monuments et des sites archéologiques souterrains. Les sites culturels menacés sont notamment ceux de Hawaï et de Kilwa, en Tanzanie, de l’Île Herschel au Canada, et les vestiges de l’abri de l’explorateur Scott, dans l’Antarctique. Les recherches sur le patrimoine culturel subaquatique, qui se trouvait précédemment sur la terre ferme, peuvent s’avérer une précieuse source d’informations sur l’impact de l’eau sur les sites et sur les changements intervenus antérieurement dans les structures continentales.