Développement des fonds marins : extraction des ressources et développement énergétique en mer

De nombreux sites du patrimoine culturel subaquatique, en particulier des paysages préhistoriques (maintenant submergés), sont touchés par l'extraction du sable et du gravier. Les  silex et les os sont récupérés quand les minéraux sont extraits.

Le développement du fond marin, d'une manière qui facilite la protection et la recherche du patrimoine culturel subaquatique, dépend de la collaboration entre le milieu universitaire et l'industrie. Les fonds marins sont de plus en plus exploités par les industries extractives.

Bien que ces industries soient réglementées dans des cadres nationaux et internationaux, afin de concilier les intérêts tout en protégeant les fonds marins, les sites culturels ont besoin d'une meilleure surveillance, d'un inventaire et d'un flux de données précis. Des informations sur le patrimoine fragile sur le fond marin sont également nécessaires pour planifier d'autres activités maritimes telles que le câblage, le dragage, la pisciculture, l'extraction de gravier, la pose de pipelines et la construction de plateformes d'énergie renouvelable.

Quelques exemples à considérer ci-dessous:

La prise en compte des sites archéologiques dans les opérations de forage pétrolier et gazier :

Aux États-Unis, les permis sont accordés aux exploitants du secteur pétrolier et gazier du Golfe du Mexique en attendant des évaluations archéologiques menées par le Bureau de la gestion de l'énergie océanique (BOEM). Pour une présentation sur les méthodes d’usages utilisées pour évaluer la présence potentielle de ressources archéologiques submergées et les activités de l'industrie pétrolière et gazière susceptibles d'avoir une incidence sur les ressources culturelles sous-marines, cliquez ici (texte) ou ici (présentation).

Le gazoduc Nord Stream Baltic et le patrimoine culturel subaquatique :

Il y a une décennie, peu de monuments étaient connus dans la zone économique exclusive suédoise (ZEE) de la mer Baltique. Depuis lors, les projets de développement sont devenus plus courants et le développement technique a permis à quiconque de chercher et de plonger sur des épaves profondément localisées. Il en résulte un nombre croissant d'épaves très bien préservées dans la ZEE. Toutefois, les monuments de la ZEE suédoise n'ont pas la même protection législative que les monuments dans les eaux territoriales.

Le soutien du grand public, ainsi que l'appui des décideurs politiques, visent à renforcer la protection du patrimoine culturel de la ZEE suédoise, d'autant plus que de nombreuses épaves se sont avérées étonnamment bien préservées et scientifiquement précieuses. Ceci, combiné à la portée légale incertaine de la protection du patrimoine dans la ZEE et aux activités menaçant le patrimoine culturel, a conduit à des pratiques de gestion nouvelles et différentes des procédés utilisés dans les eaux territoriales suédoises.

Cet article a pour but de discuter du développement de la gestion du patrimoine culturel dans la ZEE suédoise à travers l'exemple du gazoduc Nord Stream.

Le développement des énergies renouvelables en mer - parcs éoliens en mer du Nord :

Les énergies renouvelables marines commencent à devenir des substituts aux combustibles fossiles utilisés pour la production d'énergie à grande échelle. Les technologies destinées à exploiter les ondes et les courants de marée sont en cours de développement, mais l'effort principal à court et à moyen terme est l'installation de très grandes éoliennes au large des côtes, souvent dans de vastes « parcs » ou « fermes ».

Les parcs éoliens présentent des défis particuliers au patrimoine culturel subaquatique. Les turbines elles-mêmes nécessitent des fondations qui peuvent être relativement étendues ou pénétrer profondément en dessous du fond marin. De grandes quantités de câblage sont nécessaires entre les turbines et les sous-stations en mer. Des câbles d'exportation très longs doivent être installés entre les fermes et leurs terrains. Les excavations au niveau du littoral où des liaisons sont établies avec les réseaux nationaux de transport d'électricité peuvent menacer le patrimoine culturel côtier et terrestre. Les turbines peuvent avoir des impacts visuels sur les monuments côtiers, et sur l'appréciation des paysages historiques et des paysages marins. Il peut aussi y avoir des impacts indirects et secondaires divers sur le patrimoine culturel à partir de la planification et de la construction de ces travaux d'ingénierie massive.

Pour plus d'informations sur les processus utilisés dans le développement proposé des parcs éoliens offshore dans le secteur hollandais de la mer du Nord, cliquez ici.

L’Importance et la contribution des agrégats marins

Les agrégats marins du sud de la Grande-Bretagne proviennent généralement d'environnements fluviaux durant des phases où le niveau de la mer était inférieur lors de la période du Quaternaire. L'extraction d'agrégats à partir de cette terrasse fluviale et de dépôts de fond dans les chenaux a révélé des signes de niveaux de la mer inférieurs par le passé, y compris des restes de faune, des dépôts de tourbe et, plus significativement, des haches en silex. En outre, des restes maritimes et aériens plus récents sont parfois récupérés dans les cargaisons d’agrégats, y compris du bois d’oeuvre, des boulets de canon et des pièces d’avions de combat. Les artéfacts trouvés dans les cargaisons de dragage ou au quai de réception ou à un autre point d'atterrissage sont enregistrés selon un protocole de déclaration convenu entre le BMAPA et l’English Heritage (EH). Cela implique la participation des équipes de dragueurs, du personnel du quai et des usines de traitement, de la direction de l'industrie, des spécialistes en archéologie et des responsables du patrimoine anglais. Le protocole, soutenu par un partenariat entre BMAPA et EH, la note d'Orientation conjointe et un haut niveau d'enquête archéologique et de retour sur les découvertes, a été et continue d'être un grand succès.

Pour plus d'informations sur le rôle des agrégats marins au Royaume-Uni, vous pouvez consulter ce document et cette présentation.

Retour en haut de la page