Impact environnemental et changement climatique

Les changements environnementaux, comme le changement climatique, les fortes érosions et les changements de courants constituent une menace pour l’héritage culturel subaquatique. De la même manière, cet héritage culturel subaquatique peut nous donner des informations précieuses sur l’histoire des changements climatiques qui ont eu des impacts sur la vie de nos ancêtres.

Aujourd'hui, les tsunamis, l'érosion côtière et le réchauffement de l'eau menacent les sites du patrimoine culturel subaquatique.

Le changement climatique

Les niveaux de la mer ont augmenté en raison des changements climatiques depuis la fin de la dernière glaciation durant la période du Pléistocène inférieur. La relation entre l’accroissement du niveau de la mer et le déplacement vertical de la couche supérieure de la Terre entraîne des changements du niveau de la mer sur la marge continentale. La prise en compte de ces changements est donc essentielle dans la planification et l'exécution d'études archéologiques sur le plateau continental. Le changement climatique peut également conduire à la destruction de nombreux sites, en raison d'un changement dans les schémas de conservation, de changement de courants et de l'introduction de nouvelles espèces animales dans les eaux.

Menaces environnementales biologiques

Un exemple particulier de la menace dûe changement climatique peut être observé dans la mer Baltique. La dégradation biologique des épaves en bois se produit naturellement. Cependant, les xylophages marins tels que le taret (mollusque bivalve marin) provoquent une accélération de ce processus. Jusqu'à présent, les épaves de la mer Baltique étaient bien préservées en raison de la faible salinité de l'eau et des températures basses, ainsi que de l'absence de xylophages marins. Cependant, le changement climatique contribue à la propagation des xylophages marins dans la Baltique ces dernières années. Les eaux se sont réchauffées et l’espèce est depuis entrée dans la région.

Bactéries

La formation de structures bactériennes, telles que les rusticles formées par des Halomonas titanicae, du nom de l'épave du Titanic, où elles ont été identifiées, peut en outre accélérer la corrosion des structures des épaves. Leur développement dépend de l'environnement et des changements associés.

Recherche sur le patrimoine culturel subaquatique et préservation de l'environnement

La recherche sur le patrimoine culturel subaquatique doit respecter l'environnement. Cela est régi par les Règles annexées à la Convention de 2001.

Les études environnementales peuvent aussi contribuer à la préservation du patrimoine culturel sous-marin. Dans des cas tels que le processus de planification du gazoduc North Stream traversant la mer Baltique, la préservation du patrimoine culturel subaquatique est devenue un enjeu majeur avec la découverte d'une cinquantaine d'épaves.

Retour en haut de la page