Développement des capacités par l'UNESCO

L'une des préoccupations majeures de l'UNESCO, inscrite dans la Convention de 2001, est le développement des capacités et l'établissement de méthodologies de recherche au sein des Etats. L'archéologie subaquatique demeure une discipline récente mais requiert un haut niveau de connaissances et d'expérience technique, généralement circonscrits à un petit nombre d'experts et d'Etats.

L'Annexe de la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique fournit des critères d'opération technique clairs et est reconnue internationalement comme directive principale pour les activités se rapportant à un tel héritage. Ses dispositions et ses critères pourvoient à un haut niveau de protection. 

Néanmoins, un grand nombre de pays manque d'archéologues subaquatiques qualifiés, de spécialistes en conservation et de personnel administratif de compétence scientifique au niveau approprié pour l'importance des sites archéologiques immergés concernés. Le développement des capacités dans cette discipline, encore récente mais très spécifique, de l'archéologie subaquatique est donc d'un besoin urgent.

En savoir plus

Des formations en archéologie subaquatique / Anglais

En savoir plus

Tutoriel sur le patrimoine culturel subaquatique  / Anglais

Retour en haut de la page