Le saviez-vous?

Les cenotes mexicains cachent de mystérieux lieux rituels mayas ainsi que des lieux d’implantation préhistoriques.  Grotte karstique naturelle, le cenote est une cavité en forme de tunnel creusée dans la roche calcaire par les eaux  souterraines, puis ensuite exposée à la surface par l'effondrement de son plafond.

Le cenote le plus célèbre, le Cenote Sagrada (grotte sacrée), se trouve à Chichén Itza, dans l'Etat du Yucatan. Il est dédié au dieu maya de la pluie. L'entrée du Cenote Chichén Itzá mesure environ 65 mètres de diamètre, avec des parois verticales s'élevant 18 m au dessus du niveau de l'eau. Son usage était exclusivement sacrificiel et rituel. Des cloches de cuivre et d'or, des bagues, des masques, des coupes, des figurines, des plaques en relief et surtout plus de 120 squelettes humains d'hommes et de femmes, et d'avantage encore d'enfants, ont été retrouvés par les archéologues sous-marins.

Dans le Cenote Calaveras (grotte des crânes), situé dans le site archéologique de Tulum, dans l'Etat du Quintana Roo au Mexique, 118 crânes mayas et d'autres ossements ont été découverts dispersés au fond de la cavité, à une profondeur de 15 m.

Un squelette humain d'environ 10.000 av. J.-C. (fin du Pléistocène) a été retrouvé dans le Cenote Hol Chan («petit trou» en langue maya), à 487 m de l'entrée.

 

© INAH/SAS J. Avilés/UNESCO
Crâne, dit de la 'femme de Muknal', datant de 10 000 avant J.C., retrouvé dans un Cenote, au Mexique.