[Translate to francais:] Did You Know?

Aux environs de 1513, un navire a coulé après avoir heurté un récif situé à la périphérie sud du plateau des îles Caïques, à quelques 20 miles nautiques des Providenciales. Ce navire, que l’on surnomme l’épave du récif de la Mélasse (Molasses Reef Wreck), constitue l’épave européenne la plus ancienne découverte à ce jour dans l’hémisphère sud. 

Le lieu du naufrage constitue un important indice pour découvrir la mission et l’identité du navire. Les premières colonies espagnoles ont été établies le long de la côte nord  de l’île d’Hispaniola. Après son naufrage, le navire a reposé sur le récif pendant plus de 450 ans sans être dérangé. Il n’a été découvert par des chasseurs de trésors qu’au milieu des années 1970, et n’a pas fait l’objet de fouilles scientifiques avant les années 1980. 

L’épave du récif de la Mélasse est un exemple de l’un des tous premiers navires de haute mer. Le produit de milliers d’années  d’innovations nautiques pour enfin affronter l’océan Atlantique, vaste et hostile. Quelques objets ont été conservés de cette célèbre épave :  des canons et des munitions, des morceaux de la coque, des instruments chirurgicaux, des bols et des jarres,  des outils de menuiserie, des éléments métalliques pour les gréements et des outils de confection. Le navire était lourdement armé, de l’artillerie lourde aux arbalètes, en passant par quelques épées et des grenades.  Pour les explorateurs, un bon armement était la clé du succès.

© Ships of Discovery / UNESCO
Molasses Reef Wreck Project: The earliest shipwreck found in the New World to date is the Molasses Reef Wreck, lost in the first quarter of the 16th century. Project Dr. Donald Keith is excavating one of the well preserved swivel guns.