Le patrimoine pour la paix - Centenaire de la Première Guerre mondiale

 

Le Centenaire de la Première guerre mondiale est une occasion unique pour attirer l’attention sur la préservation du patrimoine culturel subaquatique de la Première guerre mondiale, et sur le message de paix et de réconciliation que comporte ce patrimoine.

On estime à approximativement 10 000 le nombre d’épaves datant de la Première guerre mondiale qui gisent sur les fonds marins à travers le monde. Parmi elles, des navires de guerre mais également des vaisseaux civils, coulés par accident ou victimes de blocus navals. Certaines de ces épaves sont bien préservées, mais nombre d’entre elles ont été détruites ou gravement endommagées par des interventions non-scientifiques, l’exploitation commerciale, le pillage, la destruction ou encore le chalutage.

En dépit du fait que ce patrimoine porte les traces de l’un des conflits les plus décisifs de l’histoire récente, le patrimoine culturel subaquatique issu de la Première guerre mondiale n’a pas été étudié dans son ensemble. C’est la raison pour laquelle l’UNESCO fait appel à ses États membres, et plus largement à la société, pour que tous s’engagent en faveur de la préservation de cet héritage unique submergé – héritage qui représente à la fois un puissant rappel de ce que fut la guerre, et une voix éloquente en faveur de la paix.

À partir de 2014, le patrimoine submergé de la Première guerre mondiale est entré sous la protection de la Convention de l’UNESCO de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.

 

  

Initiatives de l’UNESCO sur le patrimoine culturel subaquatique de la Première guerre mondiale

        

  • Publication "Patrimoine culturel subaquatique de la Première guerre mondiale" - Un ouvrage réunissant les contributions d'experts internationaux sur le patrimoine subaquatique de la Première guerre mondiale fourni également les ressources nécessaires pour l"initiative pédagogique. Lire
  • Projet d'accès virtuel - le Danton - En collaboration avec le DRASSM (Département français des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) et l’entreprise française Dassault 3D Systèmes, une virtualisation en 3D du Danton, un navire de guerre français coulé pendant la Première guerre mondiale, est en cours d'etre produite. Cela devrait accroitre à la fois la notion d’accès responsable au patrimoine subaquatique et la compréhension des implications liées à la guerre pour mieux soutenir les efforts en faveur de la paix.
  • Conference sur le patrimoine culturel subaquatique du Jutland - En coopération avec le Musée national du Danemark, une conférence a été organisée en juin 2016 afin d’attirer l’attention sur le patrimoine subaquatique de la Première guerre mondiale, et de promouvoir la réconciliation.

  • Publication "Patrimoine culturel subaquatique de la Première guerre mondiale"

    Un ouvrage réunissant les contributions d'experts internationaux sur le patrimoine subaquatique de la Première guerre mondiale fourni également les ressources nécessaires pour l"initiative pédagogique. Lire
  • Projet d'accès virtuel - le Danton

    En collaboration avec le DRASSM (Département français des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) et l’entreprise française Dassault 3D Systèmes, une virtualisation en 3D du Danton, un navire de guerre français coulé pendant la Première guerre mondiale, est en cours d'etre produite. Cela devrait accroitre à la fois la notion d’accès responsable au patrimoine subaquatique et la compréhension des implications liées à la guerre pour mieux soutenir les efforts en faveur de la paix.
  • Conference sur le patrimoine culturel subaquatique du Jutland

  • En coopération avec le Musée national du Danemark, une conférence a été organisée en juin 2016 afin d’attirer l’attention sur le patrimoine subaquatique de la Première guerre mondiale, et de promouvoir la réconciliation.

Galerie d’images

Retour en haut de la page