27.11.2011 - UNESCO Office in Dakar

Un troisième élément de l’Afrique sur la liste du patrimoine culturel immatériel

La présente session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel, réunie à Bali (Indonésie) jusqu'au 29 novembre 2011, a inscrit un troisième élément de l'Afrique sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité. Cela porte à 14 le nombre de nouveaux éléments inscrits sur la liste jusqu'ici.

Le nouvel élément est que les pratiques culturelles et expressions liées au balafon des communautés sénoufo du Mali et du Burkina Faso. Le balafon des communautés sénoufo du Mali et du Burkina Faso est un xylophone pentatonique composé de onze à vingt-et-une lamelles d’inégales longueurs taillées sur un support de forme trapézoïdale. L’instrument a pour résonateurs des calebasses, elles aussi d’inégales grandeurs, rangées sous le support.

Deux autres éléments africains ont été ajoutés à la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente'. Il s’agit d’un rite de sagesse du Mali et une épopée de la Mauritanie. 

Le joueur apprend d’abord sur les balafons pour enfants, puis sur les balafons pour adultes, sous la direction d’un maître. Joué en solo ou en ensemble instrumental lors des festivités, prières, travaux, funérailles et autres, le balafon est un symbole de l'identité communautaire.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page