16.11.2017 - UNESCO Office in Dakar

Evaluer pour mieux apprendre

©Dana Schmidt

Le TALENT, Réseau des éducateurs pour la transformation de l’enseignement apprentissage, organise en collaboration avec le Partenariat Mondial pour l’Education (PME), un Atelier régional sur les systèmes nationaux d'évaluation des apprentissages en Afrique subsaharienne: partage des connaissances et évaluation des besoins, du 6 au 8 décembre 2017, à Dakar, Sénégal.

Selon les données récentes de l'Institut de statistique de l'UNESCO (ISU), l’Afrique subsaharienne compte le plus grand nombre d'enfants et d'adolescents n'ayant pas atteint le niveau minimum requis en lecture et en mathématiques - 202 millions contre environ 617 millions dans le monde. L'accès limité à l'éducation, le décrochage scolaire et les problèmes de qualité de l'éducation, avec des enfants et des adolescents qui fréquentent l'école mais n'acquièrent pas les compétences minimales attendues à leur niveau scolaire, ne sont que quelques exemples de la crise de l'apprentissage dans la région. Selon l’ISU, cette crise de l'apprentissage pourrait menacer les progrès vers la réalisation des objectifs de développement durable.

Les évaluations sont un élément crucial du processus d'apprentissage. Même si elles sont répandues dans la région et fournissent un grand nombre de données, il y a peu de preuves que ces évaluations aient réellement permis de fournir aux décideurs politiques des informations et des mesures pour améliorer l'apprentissage des élèves. C’est sur cette problématique que l’Atelier régional sur les systèmes nationaux d'évaluation des apprentissages en Afrique subsaharienne: partage des connaissances et évaluation des besoins se penchera.

En matière de recherche, plusieurs initiatives mondiales encouragent la réflexion et la collaboration sur l’utilisation des évaluations pour améliorer les apprentissages. Ce travail de mesure est particulièrement pertinent en Afrique subsaharienne où un grand nombre de pays ont réformé leurs programmes d’enseignement et utilisent désormais l’Approche par les compétences. Cependant, la plupart d’entre eux rencontrent des difficultés pour adapter les outils, les approches et les instruments de mesures des performances des apprenants.

L’atelier, qui regroupera 18 pays des différentes sous-régions d’Afrique subsaharienne, les principaux programmes d’évaluation des apprentissages opérant dans la région (PASEC, SACMEQ, ADEA-NALA, PAL-Network, PISA-D, TIMSS, PIRLS, etc.) ainsi que les partenaires au développement actifs dans ce domaine, aura comme objectifs de partager les connaissances sur l’état des systèmes nationaux d’évaluation des apprentissages, et les programmes et initiatives d’appuis, et d’identifier les besoins en renforcement des capacités, et en production de connaissances, des pays participants.

Depuis sa création en juin 2016, par le Groupe Régional de Coordination de l’ODD4-Education 2030 pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (GRC4-AOC), TALENT s’est orienté sur la formation des enseignants, l’évaluation des apprentissages et plus généralement sur les normes et standards pour la qualité de l’éducation.

Dans ses activités le TALENT promeut la coopération et l’échange d’expérience avec d’autres régions d’Afrique et d’autres continents.

Liens :

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/education/sdg4-education-2030-coordination/

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/education/teaching-and-learning/

http://www.education2030-africa.org/index.php/fr/groupe-regional-de-coordination/equipes-de-travail/enseignement-et-apprentissage-talent

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/about-this-office/single-view/news/adresser_la_crise_de_lapprentissage_en_afrique_de_loue/

Lire l'article en portugais




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page