28.09.2016 -

Ayoko Mensah : la jeunesse africaine invente ses villes de demain

UNESCO/Afropixel

Article publié à l’occasion de la 10ème Réunion annuelle du Réseau des villes créatives de l’UNESCO, du 14 au 16 septembre 2016 à Östersund, Suède.

Entre villes chaotiques et « silicon villages », la jeunesse africaine se construit un autre futur, déclare la journaliste franco-togolaise Ayoko Mensah. L’Afrique compte aujourd’hui 1,2 milliard d’habitants, et la population de ses villes est supposée doubler d’ici à 2030 pour atteindre 600 millions de personnes. Dans ce contexte explosif, la jeunesse bouillonne de créativité, s’organise, entreprend et innove. Quelques exemples.

Dakar, mai 2016. Alors que se tient dans la capitale sénégalaise la célèbre Biennale d’art contemporain africain, Dak’Art, le Festival Afropixel organisé par l’association Ker Thiossane, bat également son plein. Thème de cette cinquième édition ? « Ville en commun », vaste sujet qui se traduit par une programmation foisonnante : résidences d’artistes, ateliers ouverts à tous dans le fab lab (laboratoire de fabrication), expositions, installation publique, projection de vidéo mapping, échanges participatifs sur le thème du festival… sans oublier une Web TV qui retransmet sur la toile tous les temps forts du festival.

Lire la totalité de l'article ici

Ayoko Judith Mensah est journaliste et consultante franco-togolaise. Après avoir fondé et dirigé le magazine Afriscope, elle travaille comme expert pour le programme UE-ACP d'appui aux secteurs culturels ACP, ACPCultures+, à Bruxelles. Elle est actuellement consultante pour l'Africa Desk du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle a participé au Second sommet de Beijing sur les Villes créatives de l’UNESCO.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page