09.08.2018 - UNESCO Office in Dakar

Le bilinguisme en marche dans les pays francophones de la CEDEAO

L’Atelier international de formation des formateurs à l’utilisation du Cadre d’Orientation pour la Formation des formateurs en Education Bilingue (CoFEB) et du Programme de Formation des formateurs en Education Bilingue (ProFEB) dans les pays francophones de la CEDEAO a eu lieu les 12 et 13 juillet 2018 dans les locaux de l’UNESCO à Dakar.

L’objectif était d’outiller les pays francophones de la CEDEAO pour la prise en charge effective de l’éducation bilingue dans les instituts de formation des enseignants, tant dans le formel que le non formel.

La rencontre a vu la participation de toutes les cibles venues du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, du Mali, du Niger, de la RDC, du Sénégal et du Togo.

Tous ces pays étaient représentés par des techniciens des ministères en charge de l’éducation bilingue, de gestionnaires de structures de formation des enseignants et de formateurs d’enseignants.

L’outil envoyé en amont a permis à chaque participant de faire l’état des lieux sur la question du bilinguisme dans son pays. Les ateliers par groupe-pays ont été des moments de mise en commun et de structuration pendant le deuxième. En mont, après la cérémonie d’ouverture présidée par la Secrétaire Générale du Ministère de l’Education nationale du Sénégal, le Pr Miled et le Dr Malam Garba ainsi que les techniciens de l’UNESCO et de l’IFEF, par des exposés riches, ont permis aux participants de renforcer leurs capacités en éducation bilingue. Les contributions riches de certains participants dont plusieurs docteurs, ont contribué à l’appropriation du CoFEB et du ProFEB

Suite au diagnostic par pays en matière de bilinguisme, une feuille de route a été élaborée. Ainsi, après partage des résultats des assises de Dakar, un atelier technique a été retenu dont l’objectif est de mettre en synergie les outils et autres ressources produites sur la question par l’UNESCO et par l’IFEF. Il se tiendra en octobre au Mali. Puis suivra une publication des ressources stabilisées en cohérence avec le CoFEB et le ProFEB en décembre.

Parallèlement, les acteurs s’attelleront à mettre en pratique les conclusions de l’atelier dont la ligne de fond a été « comment, concrètement, mettre en pratique le bilinguisme ».

Rappelons que les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été rehaussés par la présence des Directeurs des Bureaux UNESCO d’Abuja et de Dakar et par la présence du directeur de l’IFEF.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page