22.10.2012 -

CEDEAO valide les initiatives régionales de l'UNESCO sur l'enseignement technique et professionnel

Les 15 Etats Membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) souhaitent jouer un rôle plus important dans les travaux de l’UNESCO pour promouvoir l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) dans la sous-région.

Lors de la Quatrième Réunion des Experts et des Ministres de l’Education de la CEDEAO (qui a eu lieu du 1er au 6 Octobre 2012), il a été décidé d’établir un cadre institutionnel approprié afin de reconnaître formellement l’IATT, l’Equipe de Travail Inter Agences sur la revitalisation de l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) dans la CEDEAO, dans laquelle l’UNESCO joue, avec le PNUD, un rôle clé.

L’objectif est également de mettre en place des structures d’Equipes de Travail Inter Agences (IATT) au niveau des Etats Membres, impliquant des partenaires nationaux pour le développement.

Il a été également décidé de produire un répertoire de toutes les institutions de la sous-région impliquée dans l'Enseignement Technique et la Formation Professionnelle (EFTP) afin de faciliter les échanges et la coopération. Les

Certifications au-delà des frontières

Ils se sont également entendu pour valider et consolider le travail déjà conduit par l’Equipe de Travail Inter Agences (IATT) pour le développement des Cadres Nationaux et le Cadre Régional des Certifications, ce qui pourra permettre la reconnaissance des compétences et des qualifications dans les pays et à travers les frontières.

« Nous sommes ravis », a déclaré Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau Régional de l'UNESCO à Dakar.

« Les Ministres et la Commission de la CEDEAO ont approuvé et apprécié le travail que le Bureau de l’UNESCO-Dakar a produit pour revitaliser l’EFTP dans la sous-région, et nous nous réjouissons à l’idée d’intensifier notre collaboration dans ce secteur clé», a-t-elle ajouté.

Hervé Huot-Marchand, spécialiste du Programme EFTP à Dakar, a précisé que « cette réunion a contribuer efficacement à renforcer l'intégration régionale entre les pays de la CEDEAO, et développer un EFTP plus réactif à la problématique de l'emploi des jeunes ».

La Réunion des Ministres de l’Education de la CEDEAO a également permis d’exprimer leur fort soutien au Manuel sur l'Education de la Paix, un projet de grande envergure coordonné par l'UNESCO. Les Ministres ont décidé d'en assurer une large diffusion à travers les 15 Etats Membres.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page