26.04.2013 - UNESCO Office in Dakar

Célébration de la semaine d’action pour l’éducation au Sénégal

Classe d'alphabétisation pour les femmes, Senegal ©UNESCO/Always

Du 27 avril au 4 mai 2013. C’est la période choisie par le Sénégal pour mener ses actions de sensibilisation et de plaidoyer pour l’éducation qui ont été organisées ailleurs du 21 au 27 avril dernier.

Sous le slogan « Chaque enfant a besoin d’un enseignant : des enseignants qualifiés pour tous !», des activités seront menées aux niveaux national et local.

Le lancement officiel de la semaine est prévu le samedi 27 avril 2013 au Centre de Sauvegarde de Cambérène. Elle sera l’occasion d’une mobilisation sociale nationale dans la banlieue de Dakar en présence des acteurs et décideurs.

Au niveau national aussi sera effectué un état des lieux de la situation sur la question enseignante. Une table ronde animée par des spécialistes et militants de l’éducation sur les stratégies de prise en compte efficace de la question des enseignants est prévue le 4 mai au Bureau régional de l’UNESCO à Dakar.

Au niveau local, un état des lieux et des débats sur des sous thèmes spécifiques à la question enseignante seront organisés en collaboration avec les organisations communautaires de base. Des manifestations sont prévues dans les 14 régions du Sénégal, durant toute la semaine, en relation avec les décideurs locaux (politiques, administratifs, académiques, coutumiers, sociaux).

Des points de presse sur des engagements et perspectives seront animés dans chaque région.

Des débats en ligne sur le thème seront lancés via Facebook www.facebook.com/cosydep et Twitter.com/cosydep

Contribuer à relever le défi enseignant

Les activités au Sénégal sont coordonnées par la Coalition des Organisations en Synergie pour la Défense de l’Education Publique (COSYDEP), membre de Réseau Africain de Campagne pour l’Education pour Tous (ANCEFA) et Point focal de la Campagne Mondiale pour l’Education.

La COSYDEP s’investit pour influer de manière significative sur la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques d’éducation et de formation. Forte de 125 membres, elle est composée de cinq familles d’acteurs (OCB – Organisations de communautés de base, ONG – Organisation Non Gouvernementales, APE – Associations de parents d’élèves, Organisations d’enseignants et média), la coalition est présente dans les 14 régions du pays.

Les chiffres sur l’éducation montrent que de nombreux enfants dans le monde continuent à être formés par des enseignants non qualifiés. Près de 2 millions de nouveaux enseignants doivent être recrutés pour atteindre l’objectif de l’enseignement primaire universel en 2015.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page