23.01.2012 -

Enseigner l'holocauste pour prévenir d'autres génocides

[Translate to francais:] © UN Photo/John Isaac Learning from Holocaust to prevent future genocides. Here a make-shift camp n Rwanda (1994).

[L'UNESCO Dakar organise un débat le 23 janvier 2012 pour promouvoir l'enseignement de l'holocauste et comprendre les ravages causés par la discrimination, les préjudices et le racisme.

Le débat via vidéo conférence sera mené à l'occasion de la journée internationale (23 janvier) dédiée, chaque année, à la mémoire des victimes de l'holocauste.  

"L'enseignement de l'holocauste vise d'abord et surtout à prévenir d'autres génocides souligne Yao Ydo, Chef, à l'UNESCO-Dakar, de la Section responsable de l'éducation à la paix. "Il s'agit d'apprendre à comprendre les conséquences du racisme, de l'antisémitisme et les préjudices". 

Depuis 2007, l'UNESCO s'est engagée dans la promotion de l'enseignement de l'holocauste, cet événement historique qui a mis à mal les principes de base de la société humaine.  

"Nous avons besoin de développer une vision critique en direction de ceux qui exercent le pouvoir et souligner la responsabilité de chacun d'entre nous dans la lutte contre la discrimination et les violations de droits humains" ajoute-t-il.

 

Réflexion sur l'extrême violence

 L'Enseignement de l'holocauste poursuit Ydo, va au delà de l'événement tragique durant la seconde guerre mondiale. 

"Il offre l'opportunité de réfléchir sur toutes sortes d'actes d'extrême violence telles que l'esclavage, l'apartheid, les génocides comme celui du Rwanda etc... et de commémorer tous les innocents qui y ont été impliqués" souligne Ydo 

L'importance de l'enseignement de l'holocauste

Georges Bensoussan, historien français spécialisé dans l'holocauste animera la vidéo conférence. Il interviendra aussi sur l'importance et la valeur de l'enseignement de l'holocauste au-delà de l'Europe. 

Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice de UNESCO Dakar, et Mark Richmond, Directeur de la Division en charge de l'Education à la paix et développement durable à l'UNESCO-Paris prendront part au débat.   

Parmi les autres participants, on peut noter des officiels gouvernementaux provenant des pays couverts par l'UNESCO-Dakar, des chercheurs et historiens. 

L'UNESCO-Dakar abrite également une exposition montée dans le cadre de cette commémoration du 23 janvier. 

Le débat à Dakar fait partie d'une série d'événements organisés cette semaine à New York et Paris en mémoire des victimes de l'holocauste 




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page