13.07.2012 - UNESCO Office in Dakar

Une nouvelle réserve de biosphère dans la région du Ferlo au Sénégal

© PASEF – 2010

Située au nord-est du Sénégal dans la région naturelle du Ferlo, la 5ème Réserve de Biosphère du Sénégal intégrée Programme « l'Homme et la Biosphère » de l'UNESCO au s’étend sur une superficie totale de 2.058.000 ha.

Malgré les menaces que la sécheresse et les activités humaines constituent pour l’écosystème, la réserve abrite une variété remarquable de faune et de flore.

En particulier, la Réserve de Biosphère du Ferlo abrite des espèces emblématiques comme l'autruche à cou rouge, la gazelle à front roux et la grenadille d’Afrique (Dalbergia melanoxylon), une espèce ligneuse fortement menacée de disparition.

Les principales activités traditionnelles exercées dans la zone sont le pastoralisme et l'agriculture. L'écotourisme, la pisciculture et des activités forestières durables seront développées afin de diversifier les sources de revenu de la population.

La réserve du Ferlo héberge également une station de recherche permanente.

Préparation du dossier de candidature

L'UNESCO Dakar a été chargé de coordonner l’élaboration du dossier de candidature pour la Réserve de Biosphère du Ferlo dans le cadre d’un projet conjoint entre le gouvernement du Sénégal et plusieurs agences des Nations Unies.

Ce Projet d'Amélioration et de Valorisation des Services des Ecosystèmes Forestiers au Sénégal (PASEF) vise à contribuer à la réduction de la pauvreté à travers la conservation et la gestion équitable des services des écosystèmes forestiers au Sénégal.

Le Conseil International de Coordination du Programme « l'Homme et la Biosphère » de l'UNESCO (MAB), réuni à Paris du 9 au 13 juillet 2012, a ajouté 20 nouveaux sites, dont deux transfrontaliers, au Réseau Mondial de Réserves de Biosphère (WNBR). Ce réseau comprend aujourd’hui 598 réserves dans 117 pays.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page