29.05.2018 - UNESCO Office in Dakar

Lutte contre les violences de genre en milieu scolaire : consolidation d’un module de formation des enseignants à Dakar et Yaoundé

©UNESCO/M. Piccio

Deux ateliers de consolidation du module de formation des enseignants à la réponse aux violences de genre en milieu scolaire se sont tenus les 9 et 11 mai à Dakar puis le 18 mai à Yaoundé, au sein des bureaux de l’UNESCO.

Les violences de genre en milieu scolaire (VGMS) sont définies comme « des actes ou des menaces de violence sexuelle, physique ou psychologique infligés au sein et autour des écoles, en raison de stéréotypes, de normes et de rôles associés au genre ou à l’identité sexuelle et imposés par des rapports de forces inégaux ». Les VGMS constituent une préoccupation majeure pour les systèmes éducatifs dans la mesure où elles compromettent les droits fondamentaux à la vie, à la sécurité, à la dignité et à l’intégrité physique et psychologique des enfants qui en sont victimes. L’ampleur des VGMS nuit aux taux de scolarisation et d’achèvement scolaires, notamment chez les filles.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet « d’appui à la lutte contre les violences de genre en milieu scolaire » soutenu financièrement par le ministère des Affaires étrangères de la France et exécuté par l’UNESCO, en partenariat avec l’UNICEF et Plan International. Dans le cadre de ce projet, l’UNESCO a réalisé une analyse de la réponse du secteur de l’éducation aux VGMS au Cameroun, au Sénégal et au Togo. Suite à cet examen, l’élaboration d’un module de formation des enseignants est en cours au Cameroun et au Sénégal afin que la qualité de la réponse aux VGMS s’améliore au sein et autour de l’école.

Les ateliers menés à Dakar puis à Yaoundé, en présence de cadres des ministères en charge de l’éducation, d’inspecteurs, de formateurs d’enseignants, d’enseignants, de consultants et des équipes de l’UNESCO, de l’UNICEF et de Plan International, ont permis aux différentes parties prenantes de réagir, de compléter et de consolider la première version du module en cours d’élaboration. A travers des discussions en plénières et des travaux de groupes, les différents participants ont pu aiguiller les travaux vers un module conforme aux attentes des ministères de l’éducation, et aux orientations mondiales en la matière, pour une action efficace et adaptée aux spécificités culturelles de chaque pays.

Les recommandations retenues aux termes du processus d’amélioration du projet de module de formation des enseignants et du personnel d’encadrement sur les VGMS au Cameroun ont abouti à l’actualisation de la liste de vérification du module et à l’identification des points à surveiller lors de sa finalisation.

Reste à concrétiser les orientations retenues dans la version finale du module par une formation des enseignants sur la prévention et la réponse aux cas de VGMS. La discipline positive et les techniques de pédagogie active développées avec des exemples concrets de plans de cours donnera des outils pratiques pour créer des environnements d’apprentissage sains et sûrs.




<- retour vers Bureau de l'UNESCO en Dakar
Retour en haut de la page